GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

Livres 1

La tragédie dissimulée – Oran, 5 Juillet 1962 –

Prix Norbert CEPI 2006

Livres 1 dans a page d'accueil livre6p

                      livre6b dans a page d'accueil

LA TRAGEDIE DISSIMULEE ORAN, JUILLET 1962 – Prix Norbert CEPI 2006

 » comme à l’accoutumée, le matin du 5 juillet 1962, j’entrepris ma tournée de ramassage…Il était environ 11 heures, j’étais sur le chemin du retour aux buanderies. Arrivé devant la morgue, je n’en cru pas mes yeux devant le carnage. Là, devant moi, une camionnette civile etait chargée de corps d’Européens sans vie, empilés les uns sur les autres et ramassés en ville quelques temps auparavant.  » Ainsi témoigne Antoine Romero. A Oran, le 5 juillet 1962, jour choisi pour célébré dans la liesse l’indépendance de l’Algérie, des centaines d’Européens furent enlevés et tués. Et les troupes françaises, encore présentes dans la ville, sont restés l’arme au pied. Comme le leur avait ordonné le président De Gaulle. Cete journée poussera à l’exil des milliers de gens. Pourtant, pendant des décennies, l’évènement sera occulté soigneusement des deux côtés de la Méditerranée.
S’appuyant sur des archives militaires inédites, des documents internes de la Croix-rouge et de nombreux récits de survivants, Jean Monneret révèle tous les tenants et les aboutissants de cette tragédie dissmulées.
disponible en librairie

images.jpgLa  

Désinformation autour du film Hors la loi

par Jean Monneret 

 Le film Hors-la-loi nous est donné comme une « œuvre » franco-belge-tuniso-algérienne. Que voilà un bizarre conglomérat ! En précisant que cette « œuvre » a été financée à 40 % (et même 60 % selon certaines sources) par la France. Ce qui est un peu violent quand on sait que ce film est un procès à charge – et un procès truqué de bout en bout – contre la France.

la%20desinformation%20autour%20du%20film%20hors%20la%20loiLe but de ce livre est donc de démontrer, textes et documents à l’appui, point par point les mensonges, les forgeries, les grossières erreurs historiques d’un film qui n’est qu’une grossière machine de propagande algérienne. Que le FLN et Bouteflika trouvent ça épatant, pourquoi pas ? Que la France ait payé pour se faire cracher dessus et diffuse ce cri de haine sur nos écrans passe l’entendement.

Jean Monneret est Docteur en Histoire. Il a publié de nombreux livres et articles sur la guerre d’Algérie, notamment : La Phase finale de la Guerre d’Algérie et La Guerre d’Algérie en 35 questions. L’ouvrage qu’il présente ici dénonce les manipulations de l’Histoire à propos d’un autre grand événement, les troubles de Sétif du 8 mai 1945.

   pixel

images.jpg

Un jeune homme d’honneur de Claude Nal :

écrire vrai dans une fiction sur les évènements d’Algérie

Claude Nal est né en Algérie, pendant la seconde guerre mondiale. Jeune Pied-Noir, son adolescence a été marquée par la guerre d’Algérie, et il fut, comme tant d’autres, contraint à l’exil. Avec « Un jeune homme d’honneur », il revient sur cet épisode violent de l’histoire française et sur ses conséquences, qui ont façonné son parcours et son identité.



 

Nicolas grandit à Oran où il vit une enfance heureuse au sein d’une famille aimante et soudée. Durant les huit années que durent les « événements d’Algérie », Nicolas adolescent doit surmonter les difficultés qui l’accablent.

  1. Un jeune homme d’honneur de Claude Nal
    Préface de Constant Vautravers, membre de l’Académie de Marseille.
    Chez Jacques-Marie LAFFONT éditeur
    Disponible en librairie depuis le 20 mai 2010
    Format : 150×230 cm
    380 pages
    ISBN : 978-2-36124-012-7

  1. Prix : 20.90 euros

images.jpg 

« Les Arabes et la Shoah. La guerre israélo-arabe des récits  »

Mardi 20 Octobre 2009


Quatrième de couvertureLe conflit israélo-arabe ne se réduit pas aux guerres menées sur les champs de bataille du Moyen-Orient. Il comprend aussi une autre dimension, une guerre à coup de récits opposés et de négation des récits des autres, tournant autour des deux traumatismes à l’origine du conflit : la Shoah, la destruction des Juifs d’Europe, et la Nakba, le déracinement des Arabes de Palestine. S’appuyant sur une vaste documentation, Gilbert Achcar se livre à un examen approfondi des réactions arabes à l’antisémitisme et au nazisme, en soulignant leur grande diversité politique et idéologique. Avec un souci constant d’objectivité et de distance critique, il traite tant de l’époque de la montée du nazisme et de la Shoah que des périodes qui se sont succédé depuis la Nakba jusqu’à nos jours, brossant ainsi un tableau captivant de l’histoire arabe contemporaine. S’il dénonce vigoureusement les attitudes antisémites ou négationnistes qui se sont manifestées au sein du mouvement national arabe, notamment palestinien, l’auteur réfute aussi, documents à l’appui, les interprétations caricaturales d’une certaine propagande pro-israélienne qui cherche à faire croire que les Arabes ont soutenu en bloc le nazisme et qu’ils sont antisémites par vocation religieuse.Ce livre constitue une ardente plaidoirie pour une reconnaissance pleine et mutuelle de la Shoah et de la Nakba, condition indispensable, selon l’auteur, pour que s’établisse un dialogue sincère entre Arabes et Israéliens – en prélude à une paix véritable, plus urgente que jamais.



Le livre : « Les Arabes et la Shoah. La guerre israélo-arabe des récits « 
Auteur : Gilbert ACHCAR
Editions : Sindbad, Actes Sud
Prix indicatif : 26,00 €


A propos de l’auteurNé en 1951 et originaire du Liban, qu’il a quitté en 1983, Gilbert Achcar a été enseignant à l’université de Paris-VIII, puis chercheur au centre Marc-Bloch de Berlin, avant d’être nommé professeur à la School of Oriental and African Studies (SOAS) de l’université de Londres. Auteur traduit en plus de quinze langues, il a notamment publié Le Choc des barbaries (2002, 2004) ; L’Orient incandescent (2003) ; La Guerre des 33 Jours (2006, avec une contribution de Michel Warschawski) ; et, conjointement avec Noam Chomsky, La Poudrière du Moyen-Orient (2007).

images.jpg

livresoran050.jpg 

images.jpg

Livres sur 
      ORAN ET L’ORANIE <---cliquez

images.jpg

Sétif, mai 1945 : massacres en Algérie par Roger Vétillard  

Ce qui est survenu en Algérie dans la région de Sétif a-t-il été une rébellion, un soulèvement populaire, une jacquerie, un massacre, des faits de guerre ou des crimes contre l’humanité ?

Logo-Mai-1945Roger Vétillard, né à Sétif, a consulté les archives françaises, algériennes, helvétiques et anglo-saxonnes, rencontré des témoins et des acteurs français, algériens, civils et militaires de ces journées, et il livre les résultats d’une enquête longue de 7 ans, et donne parfois, sans parti pris, plusieurs versions des faits.

Il insiste sur le contexte politique, économique, national, international et religieux. Ses conclusions ne concordent pas toujours avec l’historiographie officielle algérienne et française. C’est ainsi que l’estimation du nombre de victimes de la répression qui a suivi les attentats contre le Européens, le rôle des différentes factions politiques et religieuses, celui des autorités civiles et militaires, l’implication des milices civiles et celle des puissances étrangères sont analysées en détail.

Médecin spécialiste à Toulouse, Roger Vétillard apporte de nombreux documents et témoignages inédits permettant une réflexion pour porter sur cette période un diagnostic historique aussi objectif que possible.

- Entretien avec Roger Vétillard  rogervtillardmassacresdestif.pdf 

   images.jpg

La dernière utopie de Michèle Barbier

Jacques Chevallier,
Député-Maire d’Alger
La dernière utopie
Michèle Barbier

S’il est un nom qui soulève encore des réactions passionnées chez ceux qui ont vécu les dernières années de l’Algérie française, c’est bien celui de Jacques Chevallier. Député-maire d’Alger, Secrétaire d’Etat aux Armées puis Ministre de la Défense dans le gouvernement Mendes France, ce personnage haut en couleurs a été un des rares à chercher désespérément la meilleure façon de maintenir l’Algérie sous influence française, alors que l’indépendance commençait à paraître comme inéluctable. Libéral, ouvert au dialogue, profondément humain, il fut à la fois rejeté par les tenants du système français et par les combattants algériens engagés sur la voie de la coupure définitive avec la Métropole. Mais c’est à lui que firent appel  le Général Salan et le chef de l’OAS Jean-Jacques Susini pour élaborer les accords FLN-OAS qui tendaient à préserver les intérêts des Européens dans une Algérie indépendante. Un homme profondément attaché à son pays, représentatif d’une époque où les valeurs établies faisaient place, dans la violence, à l’ère mondiale de la décolonisation.

Auteur compositeur interprète, journaliste spécialisée dans le monde du cirque, Michèle Barbier n’a jamais oublié son Algérie natale. Une fois le traumatisme du rapatriement dépassé, elle a cherché à comprendre les raisons d’une guerre qui ne pouvait pas dire son nom et les passions des hommes qui ont illustré cette période encore mal connue.

Riveneuve éditions

pub153 

 VOIR LE SITE DE Mario Ferrisi

images.jpgLA  

 

La mémoire des pieds-noirs

Joëlle HUREAU

Parution : mars 2010
ISBN : 978-2-262-03127-5
Pages : 384
Prix : 9,50€

documentation

Présentation

Violence du sang versé à la conquête de 1830, d’un quotidien trop  souvent vécu sur le qui-vive, d’une guerre ultime qui déchire famille et solidarités anciennes ; violence enfin des souvenirs qui attachent les pieds-noirs à leur Algérie.

L’Algérie des Français appartient à un passé révolu. Pourtant, les couleurs et les saveurs du pays habitent encore l’âme des pieds-noirs. Car nul ne se déprend vraiment de l’Algérie. Des rives de la Méditerranée jusqu’aux confins du désert, il 9782262031275R1a fallu sans cesse bâtir des villes, des routes, des écoles, des fermes. Et leur donner l’image de la France, mais d’une France lointaine, aimée autant que redoutée pour son mépris à l’égard de gens réputés mal dégrossis.
Affection et violence, voilà les deux passions à l’oeuvre dans cette histoire, du début à la fin. Affection à l’égard des soldats partis mourir au front en 1914, des paysans morts d’épuisement sur leur terre ou des instituteurs venus de France dans l’enthousiasme. Violence du sang versé dès la conquête de 1830, d’une vie quotidienne en proie aux menaces de toutes sortes, d’une guerre ultime qui déchire familles et solidarités anciennes ; violence poignante, enfin, des souvenirs nostalgiques qui attachent les pieds-noirs à leur Algérie.
La Mémoire des pieds-noirs est bien plus qu’un album de famille, c’est l’image d’une Algérie aux multiples facettes, terre promise et hantise lancinante, partie douloureuse mais intégrante de notre histoire.
Joëlle Hureau, agrégée et docteur en histoire, a notamment publié chez Perrin Le Duc d’Orléans.

 images.jpg

FUSILLADE DU 26 MARS 1962 À ALGER
 
 de Jean Monneret 

           Une_tenebreuse_affaire-96525-------------------881cd

    images.jpg

Hervé Cuesta

La vie cosmopolite qui animait les Tournants Rovigo a disparu avec l’Algérie française en 1962.
Ce quartier d’Alger surplombait le port, s’étirait jusqu’au sommet d’une colline et était connu de tous les Algérois. On disait même, en plaisantant à propos d’une ligne sinueuse :  » Elle est droite comme les Tournants Rovigo ! « .
cuesta_2En essayant de faire revivre son quartier grâce au site Internet sur les Tournants Rovigo puis par l’intermédiaire de ce livre qui en est le reflet, Hervé Cuesta, aidé par des amis, amoureux-fous, comme lui, de ce quartier pittoresque, veut transmettre cette mémoire fragile pour mieux la conserver. Et puis il veut aussi, certainement, se guérir un peu car en 1962, le soutien psychologique n’existait pas…
Enfin, il souhaite laisser une trace de toute cette vie disparue aux enfants et petits-enfants des descendants de pionniers qui avaient construit ce beau pays. Cet ouvrage constitue, sans nul doute, un geste d’amour.

Parution janvier 2006 – Editions Alain Sutton – 19,90 euros

  

. 

images.jpgJournal

de Michel de Laparredelaparre_2

Oran. Juillet 1961 – Alors que l’abandon de la France ne fait plus aucun doute, la capitale de l’Ouest algérien, refusant de se laisser broyer par la raison d’État, entre en résistance.

images.jpg

 “Quand je serai grand, je ferai Berbère”

Un livre de Patrick HIERARD   5a28012912a08ab1986ae110.L._SL500_AA300_

Publié le mardi 3 février 2009 images.jpg  La guerre d’Algérie en trente-cinq questions  de Jean Monneret

livre10-c1ce9

Ce nouveau livre  La guerre d’Algérie en 35questions est une arme contre la désinformation. Il permet de mieux déjouer les pièges et les embûches de la propagande.

 
    

                    

 

 

 

 

 

images.jpg

à suivre –>Livres 2

4 commentaires »

  1. iphone udvikling dit :

    Very nice post!!!!!!! I like it very much ..

  2. pipeline dit :

    good job,from last week i read your post it was good experience thanks

  3. Notary Public Brampton dit :

    Really you have done great job.i like it

  4. juicy couture outlet dit :

    Rewind A hundred years any time fur had been the most sought after item associated with Juicy Couture shoes for that prosperous — any time essentially you were not worthy of anything if you don’t wore fur. Now fast-forward to be able to these days, where donning fur has become protested in the past Sixty years, however, it’s still an attractive Juicy Couture backpack to numerous, along with several techniques can be setting up a comeback. Internet sites selling makes similar to Succulent Couture and Marc Jacobs are start to market fur again, by means of $2,500 fur layers, as well as dog skin totes of crocodile and also python. Templates are making the comeback also, specifically crocodi leepidermis Juicy Couture daydreamer, shoes or boots as well as totes, which may have again be a position token for those who can afford it. But some who can find the money for the idea instead elect to choose a cruelty-free and also animal-friendly exchange; faux fur along with faux templates.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité