GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

Enfin un documentaire sur la tragédie des harkis

“On est complètement bouleversés par le succès d’audience qu’a fait Apocalypse.

Qu’un documentaire à base d’archives cartonne à ce point face à match de foot sur TF1, ça prouve que les gens évoluent et ont envie de se cultiver, d’en savoir plus sur notre Histoire” nous a confié, ému, Daniel Costelle.

“On ne touche plus terre ! On a maintenant très envie de faire une suite à Apocalypse : le succès de ce travail de titans nous booste d’une manière formidable !

Le réaliasteur nous a aussi confié qu’il venait d’entamer le tournage, pour France 3, d’un documentaire d’1h30 intitulé Tragédie française sur les Harkis.

A base d’archives, d’interviews et d’images inédites, le doc montrera le mécanisme politique qui a amené le drame des Harkis” nous a t-il expliqué, avant d’ajouter que la diffusion était prévue pour début 2010 sur France 3.

source Télé Star

22 septembre 2010  Le film est sorti :

 Article : Les hors la loi, de l’histoire ? non du cinéma

images.jpg

16 commentaires »

1 2
  1. yousfi fatima dit :

    Je suis également une fille d’un harki que la France a abandonné et qui s’est réfugié au maroc sans aucun droit. Je suis née en 1958 en Algérie, j’ai fait plusieurs demandes et réclamations pour la nationalité Française, réponse négative à ce jour.

  2. citoyen dit :

    c’est ahurissant !!!! ce grand général de gaule entrain de décorer les éléments du COMMANDO GEORGES !! et moi qui admirait cet homme que je croyait etre le libérateur de la france malgré que c’est notre ennemi ? de par cet acte il HONNORE PETAIN et la MILICE. la revision du procès de ceux qui ont collaboré avec les nazi s’impose puisque ils deviennent des HEROS aux yeux de de gaule. chère madame YOUSFI Fatima, il vous suffit de faire un test sanguin ou adn et vous allez comprendre la tragédies des harkis. dans cette affaire ceux sont les mamans, femmes de harkis, qui, à l’époque étaient soumisent à l’esclavage par leur maris, qui ont le plus souffert. si elles commençaient à parler maintenant ce sera la grande tragédie. presque tous les enfants de harkis nés entre 1957 et 1962, ne connaissent pas leurs pères biologiques et les harkis ne pouvaient pas etre leurs pères puisque à l’époque ils n’avaient pas le droit d’etre chez eux avec leurs épouses, ils vivaient dans les postes avancés et c’est la soldatesque française qui s’occupait de ces mamans. c’était la régle. ce sera vraiment une tragédie si ces mamans parlaient mantenant. là est le grand problème. les tests l’attesteront. QUEL MALHEUR

  3. Achim dit :

    Je ne vois pas pourquoi certains comparent les harkis aux collabos français. Les harkis sont des gens qui, comme tous les Algériens de cette époque étaient nés français et qui souhaitaient le rester, alors que les collabos n’avaient jamais été allemands !

  4. Vincent Lajaro dit :

    Citoyen c’est la deuxième fois que je te lis et je constate que tu as une imagination phénoménale. Il est vrai que les soldats français ont été quelquefois violeurs mais certainement pas avec les femmes de harkis. Ce sont plutôt les violeurs de l’ALN qui incitaient les maghrébins du bled a rejoindre les rangs de l’armée française.

    Quant à comparer les harkis aux collabos de 1940 quelle idiotie ! Entre ces deux statuts, il y un abîme de différences. Achim en souligne déjà une. Les maghrébins de l’époque étaient nés sous le drapeau français. Ce qui n’était pas effectivement le cas des collabos français. Citoyen, n’oublie pas non plus qu’un grand nombre de leaders du FLN ont rejoint l’armée d’Afrique durant la seconde guerre mondiale. Rien n’est simple sur cette terre d’Algérie. L’Algérie aurait dû amnistier les harkis depuis belle lurette. Mais non, elle préfère poursuivre une autre guerre, celle des mémoires et de la rancune.

  5. citoyen dit :

    monsieur lajaro bonjour. si vous avez bien lu mon écrit, vous auriez compris que je disais bien que PETAIN et les PETAINISTES sont des HEROS et la révision de leurs procès S’IMPOSE. maintenant si vous voulez que l’on approfondisse les choses dites le moi et je serais à votre disposition. j’espères que vous n’etes pas un de ces acteurs de ces méfaits que l’age a rattrapé suivi de remords. allez! sans racune et bonne journée.

  6. L'Apatride dit :

    Monsieur,
    Chérif OUCHENE ben Ghennam
    : Boîte Postale n° 80
    04355 Ain Kercha (Algérie)
    : 00.213.7.74.00.55.58 @: ouchene_2510@yahoo.fr
    Ain Kercha – Vendredi, le: 24 septembre 2010
    Monsieur,
    Le Président de la République Française
    Palais de l’Elysée 55, Rue du Faubourg Saint Honoré
    75008 Paris – FRANCE
    OBJET: Rendez-moi ma Dignité. (Rappel)
    REF: Déportation, Abandon et Non Assistance à Peuple en Danger.

    Monsieur, Le Président de la République,

    La supposée indépendance de l’Algérie était une forme de déportation des Algériennes et des Algériens que je suis à l’image de ces centaines de milliers de juifs livrés aux SS (la Gestapo) par la police de Vichy le 16/07/1942, durant la deuxième guerre mondiale.
    En date du 19 mars 1962 la France a décidé la déportation du peuple Algérien et sa livraison aux terroristes et aux tortionnaires du FLN. En date du 5 juillet 1962 la France a piétiné nos origines de Français Berbères et nous a abandonné entre les mains des criminels et assassins du FLN. Ce génocide du siècle et crime contre l’humanité est appelé ainsi les accords d’Evian (Les accords de la honte et de la trahison d’un peuple né et vécu français depuis un siècle et trente deux ans).
    Ma qualité de français de naissance et de citoyen du monde, me permet de porter plainte contre l’Etat Français pour génocide et crime contre l’humanité et pour abandon et non assistance à peuple en danger.
    Pour éviter le sujet politique car, je ne le fais pas, je me permets de caractériser mon cas en mon nom personnel. La France m’a déporté, m’a abandonné et m’a livré aux terroristes et tortionnaires du FLN. La France et son allié le FLN ont fait de moi un Arabe par la force et contre mon gré! La France et son allié le FLN ont fait de moi un musulman par la force et contre mon gré ! Votre allié le FLN qui forme la principale alliance au pouvoir depuis l’abandon de la France à l’Algérie m’a pratiquement privé de tous mes droits fondamentaux. Je cite notamment l’éducation et surtout une vie humaine. Ce FLN m’a réservé à moi et surtout à mon père un traitement des plus durs !
    Je dirais une torture morale sans précédent. Je n’ai pas eu droit ni à l’éducation, ni au travail et non plus au logement. Tous ça été réservé au membres de la supposée famille révolutionnaire (Les maquisards, leurs enfants et les enfants des martyrs) et bien sûr ceux qui ont su s’aligner dans la combine.
    Mon tort à cet isolement c’est d’avoir un père qui était un français de souche et qui a travaillé chez un Colon comme ouvrier agricole contre l’avis des terroristes du FLN à cette époque.
    Pour moi, en toute franchise l’indépendance de l’Algérie est une tragédie inexcusable et un crime contre l’humanité qu’a perpétré la France un 19 mars 1962.
    En bref ! Je suis né français et je veux simplement le rester toute ma vie. Je suis né français l’époque où l’Algérie était française. Je n’ai pas répudié la nationalité française et, je n’ai pas opté pour une autre y compris la nationalité algérienne.
    Le titre de citoyen français m’est reconnu par l’Histoire, par les lois de la V° République et par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme proclamée en France mère des lois et des droits en date du 10/12/1948, je cite notamment l’article 15 (1e et 2e).
    Ce qui me permet de solliciter votre assistance pour enjoindre à l’Etat français, la régularisation de ma situation administrative en m’accordant la faveur d’être réintégré dans la nationalité française en guise de réparation pour déportation, abandon et non assistance à personne en danger et, au regard du territoire français où je suis né qui était une colonie française et celui que je sois un francophone et francisant. A défaut, je demande une assistance auprès de l’Etat Algérien pour qu’il me soit délivré une notification de répudiation de la nationalité algérienne que je décline éternellement et qui devient un fardeau que je n’arrive plus à supporter. J’opte pour que je sois un français au regard de ma naissance, sinon un Apatride et jamais Algérien car, ce titre de citoyen algérien ne cesse de me donner des nausées à longueur de ma vie.
    Je persiste! Je dis bien qu’il n’y a pas eu d’indépendance en Algérie mais, plutôt un crime contre l’humanité et une tragédie inexcusable. Je signe! La France m’a abandonné entre les mains des terroristes, des tortionnaires, des assassins et des criminels du FLN.
    Vous devrez me répondre Monsieur, Le Président de la République, Française. C’est votre devoir !
    Cessez de me traiter comme si je n’existai pas car, c’est Chérif l’être humain qui vous cause. C’est aussi mon droit fondamental que je revendique et, il me faut absolument une solution.
    Dans le cas où vous persistez à me nier en tant que français de naissance pour toute l’éternité, le devoir vous interpelle à m’assister auprès de l’Etat Algérien pour qu’il me soit délivrer une décision de répudiation de la nationalité algérienne valant lettre d’affranchissement. Ce n’est qu’on me démarquant de la nationalité algérienne que je serais un vrai indépendant et un homme libre ! Aidez-moi s’il vous plait au nom de l’humanité.
    Je m’excuse de vous importuner. Merci d’avance, de votre compréhension et de la bonne attention que vous voudrez bien réserver à ma présente requête et, vous prie Monsieur, Le Président de la République Française, d’agréer l’expression de mon profond respect.

    Chérif OUCHENE
    Copie à:
    -Monsieur, L’Ambassadeur de France à, Alger.
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Annaba.
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Alger.
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Oran.
    (A titre de demande de régularisation de situation administrative et d’SOS)

  7. durand dit :

    Ce film m’a touché.
    Français de souche je soutiens à fond la cause harkis.
    Les jeunes maghrébins issus de l’immigration on tous un parents harkis et ils font leurs beaux en critiquant les harkis et la France.
    Au nom du simple peuple de France (et non des politiques) frère harkis PARDON pour tout.

  8. Vincent Lajaro dit :

    Citoyen, malgré toutes les différences, tu veux décidément comparer l’Algérie à la France, les harkis aux collabos. Tu évoques aussi le procès de Pétain mais alors indique moi les références d’un procès équivalent en Algérie. Quel a été le sort des harkis ? Ils ont été, ébouillantés, dépecés, leurs médailles plantés dans leur chair… et après leur mort, leur cadavre jeté en pâture… Tous ces hommes, ont-ils eu droit à un procès équitable ? Bien sûr que non ! J’en ai honte pour l’Algérie et j’en ai doublement honte pour mon pays qui a laissé faire.

  9. citoyen dit :

    mes dames et messieurs bonjour. je constate qu’il y en a un, après test du groupage ou adn, s’en ai apérçu de la réalité qui a été cachée pendant longtemps. QUEL MALHEUR. Maintenantje dirais au français de souche qui a demandé pardon aux harkis que c’est tout à son honneur et il est souhaitable à ce que tout le peuple français de souche le dise. ce sera pour, la reconnaissance des méfaits de la colonisation. quant au français issu de l’imigration qui soutien les harki, je lui dirais qu’il a aussi raison, mais pas à son honneur, puisqu’il est fils de légionaire. la différence est très grande.

  10. citoyen dit :

    message à ma MAMAN: oh MAMAN CHERIE, toi qui m’a mis au monde durant la période ou nos vaillants parents ont pris les armes pour dire non à l’esclavage dans tous ses états. un jour, sont venus dans notre village ces féroces soldats soutenus par ces traitres de harkis et ils n’ont pas hésité à te masacrer jusqu’à t’enlever la vie. je n’avais que trois (3)mois. ta voisine que j’ai toujour appelé MAMAN m’a élévé jusqu’au retour de PAPA. il ne s’est jamais remarié. il t’aimait beaucoups à en pleurer à chaque fois qu’il me racontait son parcour avec toi. il avais beaucoup de courage. il m’a quitté aussi et j’avais presque trente ans, père de 2 enfants. en agonisant il m’a dis « au revoir mon fils, je suis très content parsque je vais retrouvé l’etre le plus cher pour moi qui est ta mamam  » tout en souriant il s’est éteint. j’étais très triste parceque c’était mon père et mon ami, et heureux parce qu’il l’était lui aussi. je ne pardonnerais jamais à ces féroces etres qui n’ont rien d’humain. Puisse Dieu le Tout puissant les punir à leurs justes valeurs.

  11. Vincent Lajaro dit :

    Citoyen, il ne faut pas se fier aux apparences mon nom indique que j’ai des origines espagnoles mais elles sont minoritaires. Et puis me traiter de fils de légionnaire ne me vexe aucunement. Un légionnaire c’est quelqu’un qui a fait le choix de servir la France et comme je suis Français j’adhère totalement à son choix. Et puis, je ne fais pas la différence entre les Français de souche et les autres. Selon moi, il n’y a que des Français tout court. Par ailleurs, tu cites une des horreurs de la guerre : la mort d’une civile innocente. Mais durant une guerre, il n’y a que des horreurs. As-tu pensé aux enfants européens lâchement assassins lors de la tuerie d’El-Halia, et les maghrébins de Mélouza ? A tous ceux qui ont péri lors d’attentats aveugles. Et les 3000 civils, pieds-noirs, disparus (et assassinés) après l’indépendance… nous n’étions plus pourtant en guerre. Votre guerre était également xénophobe. Il ne fallait plus un seul gaouri en Algérie. Citoyen, il faudrait que chacun d’entre nous dépasse toutes ses souffrances, que chacun d’entre nous reconnaissent ses méfaits, que chacun d’entre nous puisse trouver le juste milieu, pour que nous puissions enfin nous réconcilier.

  12. Vincent Lajaro dit :

    Citoyen, pour bien faire comprendre la position des pieds-noirs et pour bien te montrer que les horreurs ont également existé de votre côté, je te livre quelques témoignages de la tuerie d’El-Halia :

    « Je m’appelle Marie-Jeanne Pusceddu, je suis Pied-Noir, née à Philippeville en 1938 de parents français, d’origine italienne.

    Mes parents étaient des ouvriers; toute ma famille, frères, oncles, cousins, travaillait à la mine d’El-Halia, près de Philippeville.

    Nous nous sommes enfermés dans la maison, mais les fellaghas ont fait irruption en cassant la porte à coup de hache. À notre grande stupeur, c’était C…, le chauffeur de taxi, « l’ami » qui avait assisté à mon mariage. Je le revois encore comme si c’était hier. Il nous a poursuivis de la chambre à la salle à manger, puis dans la cuisine; nous étions pris au piège. C…, avec son fusil de chasse, nous menaçait.

    Il a immédiatement tiré sur ma pauvre mère, en pleine poitrine, elle essayait de protéger mon petit frère Roland. Elle est morte sur le coup avec Roland dans ses bras, lui aussi gravement atteint. Ma belle-sœur Rosé a été tuée dans le dos. Elle gardait son bébé contre le mur, ma jeune sœur Olga s’est jetée, dans une crise d’hystérie, sur le fusil, il a tiré à bout portant. la blessant salement. Il nous narguait avec son fusil.

    Bravement et affolée, je lui dis : « Vas-y ! Tire ! Il ne reste plus que moi ». Il a tiré, j’ai reçu la balle à hauteur de la hanche, je n’ai même pas réalisé et il est parti.

    Mon petit frère Roland respirait encore; il est reste cinq jours dans le coma et nous l’avons sauvé.
    Malheureusement, ma sœur Olga a été violée et assassinée. Ma sœur Suzanne, blessée à la tête, elle en porte encore la marque.

    …Ma famille Azeï, tous massacrés au couteau, la sœur de ma mère, son mari, ses deux filles dont l’une était paralysée, l’une des filles qui était en vacances avec son bébé a été, elle aussi assassinée à coups de couteau (c’est la fiancée de son frère, qui s’était cachée, qui a tout vu et nous l’a raconté).

    Le bébé avait été éclaté contre le mur.

    Puis, mon cousin a été tué à coups de fourchette au restaurant de la mine, le frère de ma mère.

    Pierrot Scarfoto a été, lui aussi massacré, en voulant sauver ses enfants, à coups de couteau, les parties enfoncées dans la bouche, ainsi que mon neveu Roger, âgé de 17 ans.

    Mon père, sourd de naissance, blessé à coups de couteau, s’était réfugié dans une galerie abandonnée. Il n’a pas entendu l’armée, on ne l’a retrouvé que quinze jours plus tard, mort à la suite de ses blessures. Il a dû souffrir le martyre. Mon jeune frère Julien a été également massacré. »

  13. citoyen dit :

    Madame Marie-jeanne bonjour. Après tant d’années, permettez moi de vous présenter mes sinceres condoléances. vous savez, nos les enfants de l’époque nous avons subi tous les affres de cette tragédie. je n’ai jamais accusé les enfants puisqu’ils sont innocents. mais comme vous le savez puisque vous l’avez vécu, certaines personnes n’avaient rien d’humain et ont commis des atrocités inimaginables. que Dieu le Tout Puissant les punisse à leur juste valeur. pardonnez moi madame si je vous ai offencé.

  14. OUCHENE dit :

    Monsieur,
    Chérif OUCHENE
    BP. n° : 80
    04355 Ain Kercha (Algérie)
    Tél : 00.213.7.94.80.80.05 mail : pasteur_2510@yahoo.fr
    Ain Kercha – Vendredi le : 12 octobre 2012
    L’Honorable, François HOLLANDE
    Président de la République Française,
    Mesdames et Messieurs, du Tribunal Pénal International,
    Mesdames et Messieurs, des Tribunaux des Droits de l’Homme,
    Mesdames et Messieurs, Les Ambassadeurs et Représentants Accrédités en Algérie

    OBJET: Plainte Contre l’Etat et le Gouvernement Algériens (Relance).
    REF: BOUTEFLIKA La Tumeur-Cancéreuse d’Algérie et son Alliance de Criminels, Assassins, Terroristes et Tortionnaires (Le D.R.S et ses Généraux de l’ANP).

    L’Honorable, François HOLLANDE, Président de la République Française,
    Mesdames et Messieurs,

    -Je soussigné, Monsieur, Chérif OUCHENE citoyen de la République Algérienne Démocratique et Populaire ayant été Torturé Moralement puis interné dans un asile psychiatrique à deux reprises sur instruction du D.R.S (Département du Renseignement et de Sécurité) l’ex. Sécurité Militaire pour avoir juste solliciter le droit d’accès à une vie humaine dans une Algérie gorgée de richesses en matière de réserves et d’excédent estimées en centaines de milliards de dollars.
    -J’ai l’honneur de déposer entre vos mains une plainte contre le Président de la République Algérienne en l’occurrence Monsieur, Abdelaziz BOUTEFLIKA (La Tumeur-Cancéreuse d’Algérie) et son alliance de Criminels, d’Assassins, de Terroristes et de Tortionnaires. Je suis et serais en mesure de justifier avec des preuves formelles à l’appui que ce Président et son alliance actuelle étaient et le sont à ce jour derrière toutes les misères, tous les maux, tous les drames et les génocides Algériens.
    -Notre tort envers ces Criminels et Assassins est juste d’avoir sollicité un peu, juste un peu de dignité et de respect.
    -Je dis bien cette alliance avec à sa tête BOUTEFLIKA le Mégalomane délirant, le Psychopathe, le Dictateur, l’Imposture et l’Assoiffé de Pouvoir est derrière cette Torture interminable et infernale contre le peuple Algérien depuis cinquante ans. Il ne cesse de nous endurer des souffrances depuis l’abandon de la France à ses enfants qu’elle n’a pas su protéger devant ces terroristes et ces tortionnaires du FLN.
    -Cette Imposture-Dictature de BOUTEFLIKA (atteint de la grandeur des folies) l’instigateur principal de tous les maux que vivent les Algériennes et les Algériens au quotidien serait le protecteur principal des Généraux et Hauts Responsables ayant instigué et participé aux génocides et drames des Algériens. Je cite notamment le Général-Major MEDIENE alias Toufik chef capital du DRS, Le Général-Major GAID Salah chef d’Etat Major actuel du MDN et les Généraux des six régions militaires (Blida, Oran, Béchar, Ouargla, Constantine et Tamanrasset). J’ajoute l’actuel Premier Ministre, Ahmed OUYAHIA l’assassin et criminel de tous les temps, Said ABADOU et Abbes CHERIF respectivement, S.G de l’ONM et Ministre des Moudjahidine (des Maquisards aussi ont participé aux génocides algériens sous le pseudo titre de patriotes). Et bien sûr Abdelaziz BELKHADEM, chef du parti des Terroristes et des Tortionnaires en l’occurrence le FLN. Les Généraux et Généraux Majors de l’armée algérienne et les Cadres de la Nation Algérienne sont tous équivaut et, bien pire que le Général Major à la retraite Khaled NEZZAR Ils sont tous des Sanguinaires ! Ils sont tous des Criminels ! Ils sont tous des Assassins ! Ils sont tous des Terroristes ! Ils sont tous des Tortionnaires ! (Ils ont tous les mains tachées de sang pour avoir assassiné des innocents Algériens) Je suis un ex. sergent/chef des transmissions ayant servis huit ans sous les drapeaux à, Alger, Béchar et Constantine et, je sais de quoi je parle. J’étais Trésorier et j’ai connu le degré de lâcheté et de bassesse de nos officiers devant un Steak ou des frittes. J’ai vu nos officiers volaient les ravitaillements des troupes même le sel n’est pas épargné ! Ils volent n’importe quoi. En un seul mot il n’existe pas de Terroristes et Tortionnaires, de lâches et traitres sur terre comme ces Généraux et ces Cadres de la Nation Algérienne. Seulement, ils le sont devant leur peuple ! Ailleurs, on les trouve dociles à l’image des Poules Mouillées. Ils ne savent que faire du mal. Et surtout voler, dilapider, saboter. C’est des ennemis du peuple Algérien et de l’Algérie.
    Savez-vous pourquoi ? Eh bien ! C’est tout simplement parce qu’ils sont des Mégalomanes et des Psychopathes. Je veux dire au clair qu’ils sont de vrais Mercenaires et Tortionnaires.
    -Non seulement qu’ils ont tout volé et dilapidé mais aussi ils ont transformé l’Algérie en un Camp de Concentration ! Y’a rien ! Absolument rien qui va dans le bon sens ! Que la corruption, le mépris, la dictature, la torture infernale, l’humiliation, la soumission et la bassesse. Aujourd’hui la supposée paix (Paix des Lâches) imposée par cette Imposture-Dictature de BOUTEFLIKA et son alliance est décidée par des milliers de barrages fixes et mobiles dressées par la Gendarmeries, la Police, l’Armée etc. Ce qui laisse apparaître l’existence de camps de concentration imposés aux Algériens ! Oui ! C’est la vérité. Des fois pour un trajet de 20 kilomètres on est contrôlé cinq à six fois. En sus un traitement des plus humiliants avec des regards perçants et des provocations muettes. Des Algériens continuent à mourir sous les balles assassines de ces criminels. Il n’y a pas de paix mais, plutôt une torture infernale imposée par ce Mégalomane.
    -Malgré les centaines de milliards de dollars de réserves et d’excédent ce BOUTEFLIKA continu à nous humilier avec des couffins de Ramadan à chaque année, avec des travaux forcés à raison de 3.000 Dinars (l’équivalent de moins de 30 € par mois.), avec des retraites qui ne dépassent pas les 1.000 Dinars (1 sac de semoule de 25 Kgs. Par mois) etc… etc… Nous sommes des sous hommes, des esclaves et des torturés. Notre Premier Ministre en l’occurrence Ahmed OUYAHIA nous l’annonce à la télé ou le monde entier nous regardait avec sa devise éternelle de tenez-vous bien : Affames le chien, il te suit ! Oui, il nous le rappelle à chaque occasion. Ils nous endurent des souffrances exprès pour que nous les suivions, pour que nous allions voter. Pour ne plus se manifester. Pour se taire à jamais. Pour nous écraser à vie !
    -Malgré cette misère infernale, notre Président BOUTEFLIKA se permet d’effacer une dette de trois (03) milliards de dollars. Oui ! Tenez-vous bien trois milliards de dollars de dettes au profit de 10 pays africains ! Alors que son peuple crève de faim, manque d’eau, meurt dans des hôpitaux transformés en mouroir ! Alors, que des Algériens sont incarcérés et condamnés à des peines lourdes pour astreinte ! Alors, que moi Chérif l’Algérien, né en Algérie je me trouve SDF moi, mon épouse et mes cinq enfants. Alors, que moi Chérif l’Algérien je me trouve Chômeur sans revenu ni ressources depuis 15 ans. Alors, que moi Chérif OUCHENE l’Algérien je souffre énormément sans cesse depuis l’abandon de la France. Il le fait comme si c’était son bien acquit légalement et tous nos Généraux Majors, nos cadres de la nation et nos maquisards ayant pris les armes contre l’occupant n’osent pas lever le petit doigt !? Par ce geste dilapidateur et saboteur, n’es-ce pas là une preuve que BOUTEFLIKA est atteint de la grandeur des folies ? Ne doit-il pas être interné pour traitement ensuite traduit devant la cour martiale pour haute trahison lui et les Terroristes de Généraux-Majors qui l’ont imposé contre la volonté des Algériens ? C’est lui le Psychopathe, le Mégalomane ou c’est moi le Schizophrène interné et torturé ? A qui appartiennent ces trois milliards de dollars ? A BOUTEFLIKA le Voleur et Voyou ? A son alliance de Criminels et Assassins ? Ou aux Algériennes et Algériens humiliés et insultés avec des Couffins de Ramadhan ?
    -Tout se pratique par la force et contre le gré de la nation. Ce pouvoir assassin nous a imposé une arabisation et une islamisation à l’image de la culture d’Al-Qaïda. Ce Mégalomane s’autoproclame Terroriste s’il avait 20 ans à chaque occasion. Il nous traite de toutes les vulgarités au point de nous traiter nous les Chaouia d’animaux, d ignorants, d affamés et autres vulgarités .Ils nous ont privés de notre culture berbère. Ils nous ont privés de notre langue maternelle. Ils ont fait de nous des Arabes et des Musulmans par la force et contre notre gré ! Ils nous ont fait oublier nos origines de berbères pour ensuite faire de nous des humiliés et des soumis comme ils le sont depuis leur naissance. Ils ne cessent de marteler et clamer que l’Algérie fait partie de la nation arabe alors, que c’est faux ! Faux ! Et faux ! Je suis berbère d’origine. Mes parents et mes arrières parent le sont et l’ont été et, je dois le rester toute mon éternité ! Vous devrez m’aider là-dessus.
    -Les colons, les pieds-noirs, les juifs, la France en Général durant un siècle et trente deux ans nous ont inculqué l’éducation, la culture, la civilisation, l’amour, la tendresse, le respect mutuel, et plein d’humanité. Malheureusement, depuis l’abandon, il y’a cinquante ans de la France à ses enfants, le FLN (BOUTEFLIKA, ses Généraux-Majors, ses Cadres de la Nation, ses Maquisards, ses Terroristes et Tortionnaires) ont fait de nous des Sauvages, des Ignorants, des Mal-Eduqués, des Menteurs, des Voleurs, des Hypocrites, des Esclaves, des Soumis, des Bas, des Fanatiques, des Terroristes, des Arabes par la Force, des Musulmans contre notre Gré, des Impies, des Féroces, des Ogres et surtout une race maudite ! Oui ! L’Algérien que je suis sous le règne des cette horde de criminels et assassins devient une race maudite.une race damnée, une race haïssable ! J’ai horreur que je sois algérien sous le règne de cette peste, de ce cancer et de ce sida !
    -Il n’y a pas eu de paix en Algérie. Des citoyens comme moi continuent à être assassinés avec toute impunité par les forces du mal de BOUTEFLIKA. Ce mégalomane de BOUTEFLIKA a encouragé la corruption, la soumission, la bassesse et la dictature. Nous vivons des lendemains incertains.
    -Les mêmes Criminels et Assassins qui nous ont conduits à la guerre civile continuent à nous gouverner et nous endurer des souffrances. Les mêmes Terroristes et Tortionnaires ayant tué, égorgé et décapité nos enfants, nos fils, nos frères et nos amis perpétuent à nous diriger et endurer des atrocités. Les mêmes Dictateurs, Voleurs, Voyous et Violeurs ayant mis l’Algérie à genoux, à sang et à feu continuent à nous gouverner et nous endurer encore et encore des barbaries. Ces Généraux ayant utilisé des armes chimiques contre le peuple algérien continuent à nous régner et nous endurer des brutalités. Je persiste, Les Généraux et Amis de BOUTEFLIKA ont utilisé des armes chimiques contre des Algériens innocents sans armes à Garaâ Saida Commune d’Ain Kercha. J’ai vu des cadavres d’Algériens tués à l’aide d’armes chimiques. Oui ! Ces criminels et Assassins c’est eux qui ont fait venir BOUTEFLIKA pour uniquement les protéger et étouffer leurs crimes contre des centaines et des centaines de milliards de dollars appartenant au peuple Algérien que je suis. Je vous invite à visiter nos prisons et voir comment sont torturés les Algériens dans une Algérie indépendante. Je vous invite à visiter les écoles et centres d’instruction militaires pour voir le traitement réservé à nos soldats, voir aussi le langage et l’expression utilisées par des instructeurs, par des officiers engagés spécialement pour torturer les Algériens. Y’a pas longtemps ces Généraux étaient tous recherchés pour être juger par le TPI pour crimes contre l’humanité. BOUTEFLIKA le Mégalomane et Psychopathe les a épargnés contre des milliards de dollars et des biens du peuple Algérien.
    -La torture est toujours pratiquée en Algérie ! Elle est opinée par BOUTEFLIKA, son DRS, son Conseiller et frère Said, ses amis les Généraux-Majors et son FLN et RND. ِC’est de vrais tortionnaires et terroristes qui nous gouvernent depuis cinquante ans ! Aidez-nous s’il vous plait.
    -BOUTEFLIKA et sa Ministre de la Culture Khalida TOUMI nous ont imposé une culture comme celle pratiquée dans des Maisons de Tolérance, de Rendez-vous et de Prostitution car, ils sont natifs de ces Maisons. L’Algérie est transformée non seulement en un camp de concentration mais, aussi en un Bordel au sens propre du terme. Je ne demande ni moins ni plus qu’à me démarquer éternellement de la nationalité algérienne sous le règne de ces Terroristes et Tortionnaires ! Il est de mon droit au regard de la déclaration universelle des droits de l’homme. J’opte pour rester Apatride et jamais Algérien sous le règne de BOUTEFLIKA, ses Généraux, son FLN et ses Maquisards.
    -Je me suis déjà manifesté sans cesse auprès de l’Etat et du Gouvernement Algériens il y’a 26 ans pour répudier et/ou être déchu de la nationalité algérienne mais, vainement. En réponse BOUTEFLIKA, son conseiller et frère Said et leur DRS m’ont interné dans un asile psychiatrique à deux reprises à, Oued El-Athmania (Constantine) et à Frantz Fanon (Blida) prétendant que je suis Schizophrène et fou. Il y’a lieu de signaler la Torture infernale imposées aux internés dans ces Hôpitaux. Il faut faire quelque chose. Il est question de torture humaine. Il y’a existence de camps de concentration et pas d’asiles psychiatriques. D’ailleurs, il suffit juste de voir ce qui se passe dans nos hôpitaux transformés en mouroir pour mieux comprendre qu’il y’a pire !
    -Ce que font BOUTEFLIKA, son Conseiller et Frère Said, ses Généraux et son alliance de l’Algérie et des Algériens Satan ne le fait pas ! J’ai tenté mais, je n’arrive pas à m’adapter ni à accepter la capitulation. Et, puis je refuse !
    -En conclusion, je vous informe que le pouvoir Algérien avec à sa tête BOUTEFLIKA m’a ôté l’envie de vivre, la fierté et l’honneur d’être Algérien, le charme de la vie ! Le pouvoir Algérien m’a privé de ma langue maternelle, m’a privé d’éducation et de savoir. Le pouvoir Algérien m’a ôté le droit au sourire ! Le pouvoir Algérien a fait de moi un illettré, un ignorant, un raté, un désespéré, un mort-vivant pratiquement. Le FLN a fait de moi un arabe et un musulman par la force et contre mon gré. J’ai horreur que je sois Algérien. Je suis berbère né français et je veux le rester éternellement. Aidez-moi s’il vous plait !
    Ôtez-moi la nationalité Algérienne ! Ôtez-moi la nationalité Algérienne ! Ôtez-moi la nationalité Algérienne !
    A cœur vaillant rien d’impossible !
    Chérif OUCHENE
    L’Apatride, Torturé et Séquestré
    Copie à:
    -Monsieur, L’Ambassadeur de France à, Alger
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Annaba
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Alger
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Oran
    (A titre d’SOS émanant d’un Français de Naissance)

  15. LOUANCHI dit :

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

1 2

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité