GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

Comment peut-on être français ?

Pour le philosophe et écrivain (1), Jean-François Mattéi, il ne faut pas perdre de vue que l’identité française, en débat au Parlement ce mardi, se nourrit de diversité.

Comment peut-on être français ? dans a page d'accueil coeur- Qui se souvient de cette série de dessins de Jacques Faizant en 1975 ? Huit personnages identiques, affublés de leurs vêtements nationaux, levaient fièrement le poing en criant  : «Vive le Vietnam !», «Vive le Portugal !», «Vive Cuba !», «Vive l’URSS !», «Vive la Chine !», «Vive la RDA !», «Vive la Palestine !» et «Vive l’Albanie !». La légende de chaque illustration sonnait comme un leitmotiv : «Valeureux patriote !». Une dernière case montrait un Français moustachu levant son béret, et disant avec un sourire, «Vive la France !». La légende sonnait cette fois comme un glas : «Vieux con cocardier, chauvin, xénophobe et présumé facho !».

Trente-quatre ans plus tard, rien n’a changé : le glas de l’identité sonne toujours pour nous seuls. Aux yeux du politiquement correct, il est interdit de réfléchir sur l’«identité nationale» comme si l’alliance de ces mots était blessante pour les autres peuples. On sait depuis longtemps, certes, que la notion d’identité est délicate à appliquer aux sociétés. Dans l’ordre anthropologique, comme le disait Lévi-Strauss dans un cours du Collège de France, l’utilisation de l’identité commence par «une critique de cette notion», car la question «qui suis-je ?» est aussi indécise que la question «que sais-je ?». Il reste pourtant que Lévi-Strauss reconnaissait que l’identité est «une sorte de foyer virtuel auquel il nous est indispensable de nous référer». Ce foyer ne se referme pas sur une identité crispée, il s’ouvre sur une identité sereine lorsque la distinction de notre identité avec celle des autres assure leur reconnaissance mutuelle.

En d’autres termes, c’étaient déjà ceux de Montesquieu, à la question «comment peut-on être français ?», la réponse en miroir est nécessairement «comment peut-on être persan ?». La mosaïque française s’est formée de diverses formes et de diverses couleurs dont chacune assure l’unité d’un dessin identique. Ce qu’ignorent les contempteurs de l’identité française, c’est que toute société est contrainte d’affirmer son être par opposition à celui d’autrui. C’est moins un processus d’exclusion de l’autre qu’un processus d’inclusion de soi, lequel a besoin de l’altérité de l’autre pour assumer son identité.

Rousseau n’hésitait pas à donner ce conseil aux lecteurs d’Émile :«Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher au loin dans leurs livres des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares pour être dispensé d’aimer ses voisins.» La fausse reconnaissance de l’autre entraîne en effet cette mauvaise haine de soi en laquelle Castoriadis voyait «la forme la plus obscure, la plus sombre et la plus refoulée de la haine». Elle n’exalte l’identité d’autrui que pour mieux nier la sienne au détriment de leur reconnaissance réciproque.

La polémique à propos de l’entrée d’Albert Camus au Panthéon est un nouvel avatar de ce déni d’identité. On brandit aussitôt l’épouvantail d’une récupération. Mais par qui ? Le rédacteur en chef de Combat partageait-il les thèses du Front national ? L’homme de gauche serait-il devenu, parce qu’il préférait la vie de sa mère à la justice du terrorisme, un homme de droite ? D’où viendrait la récupération ? Des Européens d’Algérie qu’il n’a pas reniés quand ils l’ont exclu de leurs rangs ? Ce serait alors exclure, en même temps que Camus, une catégorie de Français dont on ne reconnaîtrait pas l’identité.

Le débat sur l’entrée du philosophe dans un temple consacré à tous les dieux, en termes modernes, à l’universel, est révélateur de la méfiance à l’égard de notre identité. Né d’un père d’origine bordelaise et d’une mère d’ascendance espagnole, Camus incarnait, par la générosité de son engagement comme par la fidélité de son enracinement, l’universalité de la culture française. Ce serait une amère ironie de l’histoire que l’auteur de L’Étranger, qui vivait de toutes ses fibres l’étrangeté de l’existence humaine, ne puisse incarner, en reposant au Panthéon, l’identité de la France qui est celle de ses œuvres.

Concluons. Deux amis du journal Pilote ont imaginé le personnage d’Astérix, l’une des figures les plus reconnues de l’identité française si l’on en juge par le nombre de lecteurs qui se sont identifiés à elle. Le dessinateur, Alberto Aleandro Uderzo, est le fils d’une famille d’immigrés italiens, et le scénariste, René Goscinny, le fils d’une famille de Juifs polonais émigrés en Argentine, aux États-Unis puis en France. Dira-t-on que la culture française ne produit pas d’identité à travers les œuvres que des étrangers ont conçues dans son foyer en assumant son passé gaulois ?

Comment peut-on être français, vous demandez-vous ? En évitant d’être le seul peuple qui, pour exalter l’identité des autres, croit nécessaire de répudier la sienne.

    retour page d’accueil fleche_064 dans a page d'accueil       

 

84 commentaires »

1 2 3 4 5 6
  1. Earle dit :

    Have you got any ? para sirve tamoxifeno 10 mg (Additional reporting by Gerry Shih, Alistain Barr, Sarah McBride, Ronnie Cohen, Poornima Gupta, Laila Kearney, Dan Levine, Peter Henderson, Kristina Cooke in San Francisco, Jonathan Allen and Barbara Goldberg in New York, Ben Blanchard in Beijing and Laura MacInnis in Washington; Writing by Jonathan Weber; Editing by Will Dunham)

  2. Emile dit :

    Canada>Canada betnovate ointment 0.1 Campbell, of the Black Alliance for Education Options, fears that some parents may face problems transitioning their children to new schools. That may lead some to give up and return their children to their home districts. And that worries him.

  3. Franklyn dit :

    I’d like to send this parcel to albendazole rxlist France’s Constitutional Court last week ordered Mr Sarkozy’s party to repay 11 million euros of state money for breaching spending limits during his 2012 election campaign. The move infuriated Mr Sarkozy, whose allies claimed it was politically motivated.

  4. Vanessa dit :

    Could I borrow your phone, please? fast loan quick LONDON, July 9 (Reuters) – Brent crude oil fell to around$107 a barrel on Tuesday, as worries about supply disruptionsfrom the Middle East eased, though investors were wary thatfurther negative headlines from Egypt could lead to morevolatility.

  5. Julian dit :

    One moment, please forbid propranolol buy online no prescription publicity Personally, I believe that the violence in Syria is none of our business. Both sides are factionalized and have committed a variety of war crimes against civilians. The USA should not finaces any faction but at the same time we should not police international arms sales. Let the Arab world must police itself. I have mixed emotions about feeding the refugees. Most are just trying to escape the violence, but not all. In the end we will help feed and care for them and perhaps some of the refugees will come to the US as immigrants. The ruined villages and towns; overgrown fields, neglected and damaged factories, rotten fruit on the ground and stolen farm equipment turned into war machines tell me that many of the refugees have nothing to return to.

  6. Claire dit :

    Where do you come from? cheapest silagra Scientists expected that the spacecraft would detect three signs as it passed through the edge of the solar system. They have already seen two of the signs: charged particles disappearing as they leave the solar magnetic field, and cosmic rays from far outside appearing as they zoom in.

  7. Eddie dit :

    I like watching football 2mg clonazepam street value Mum.ie, from Irishhealth.com offers a comprehensive online resource on pregnancy, with news, Q&As and features, plus special resources, including a Due Date Calculator and a 12-part Online Video Q&A with Dr Peter Boylan on all aspects of your pregnancy

  8. Lenny dit :

    Do you like it here? looking pencil careprost vs bimatoprost plant endure The central bank made no change to its 375 billion pounds($597 billion) of asset purchases or to its main interest rate -which has stood at a record-low 0.5 percent since March 2009 -following the Oct. 8-9 meeting of its Monetary Policy Committee.

  9. Giuseppe dit :

    One moment, please http://www.jrdneng.com/careers.htm Diamox Iv Italy, the euro zone’s third-largest economy, has been in political turmoil for the past week, and even if Letta’s government survives the vote, there is no certainty that his administration will be strong enough to enact effective reforms to confront its longest postwar recession.

  10. Zachary dit :

    Yes, I play the guitar diflucan 150 mg tablets « The best risk/reward positioning in our view is to belong/overweight the periphery, given the likely contagion coreeuro zone government bonds would suffer from further U.S.Treasury sell-offs, » they said.

  11. Woodrow dit :

    I’d like to cancel this standing order ez money loan services If the government falls and snap elections are called, the country’s bailout programme really will be thrown up into the air. Lisbon plans to get out of it and back to financing itself on the markets next year. Its EU and IMF lenders are due back in less than two weeks and have already said the country’s debt position is extremely fragile.

  12. Jimmi dit :

    When do you want me to start? wolves price abilify 20 mg obstacle DrJohn Linnane, director of Public Health Warwickshire, said: “The messages we convey about not smoking, encouraging physical activity, promoting good diets, maintaining a healthy weight and sensible drinking, are all relevant to preventing eye disease, as well as other chronic diseases such as coronary heart disease, stroke, diabetes, cancers and dementia.

  13. Daron dit :

    A law firm desyrel 50 tablet The Federal Aviation Administration said the Otter was operated by Rediske Air, based in Nikiski, another Kenai Peninsula community. The pilot of the downed plane was Nikiski-based Walter « Willie » Rediske, company spokesman Andy Harcombe said.

  14. Stephen dit :

    What company are you calling from? paxil 25 mg efectos secundarios Sportsmail columnists Nasser Hussain and David Lloyd, West Indies legend Michael Holding and Australian great Ricky Ponting look ahead to the upcoming Ashes series and give their view on who will come out on top.

  15. Bradford dit :

    I’d like to open a personal account http://dinbox.se/nedladdning/ payday loans online direct lenders in an hr no faxing Snowden’s father told Stephanopoulos that he did not accept criticisms of his son’s actions from President Obama or congressional leaders such as Intelligence Committee member Rep. Peter King, R-N.Y.

1 2 3 4 5 6

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité