GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

Archive pour la catégorie 'Emissions TV'

Le sourire des assassins

Posté : 1 février, 2008 @ 12:37 dans Emissions TV, évènements d'Algérie, films.émissions TV | 2 commentaires »

                                     Le sourire des assassins dans Emissions TV 2601080306sy3                               

Les porteuses de feu
film de Faouzia Fekiri, présenté par FR3 le 26 janvier 2008

En 1957, une trentaine d’algériennes, âgées de 16 à 20 ans sont engagées dans la guérilla urbaine menée par le FLN contre la colonisation française. Ces «poseuses de bombes» sont devenues les figures emblématiques de l’épisode le plus meurtrier de la guerre d’indépendance: «La bataille d’Alger». Faouzia Fekiri, journaliste et réalisatrice algérienne, a pu rencontrer quelques-unes d’entre elles, devenues aujourd’hui sénatrices ou femmes au foyer. Pour la première fois, elles racontent leur histoire, et l’inexorable mouvement qui a changé des femmes en terroristes, des civils en cibles et des soldats en bourreaux. A l’aide d’archives, d’extraits de films de fiction, et de témoignages inédits à ce jour, ce film donne aussi la parole à des victimes des attentats.

C’est en ces termes que le film de Faouzia Fékiri nous a été annoncé. En réalité  » Ce sont les entretiens d’une journaliste algérienne Faouzia Fekiri avec une trentaine de jeunes algériennes, âgées de 16 à 20 ans, devenues des poseuses de bombes engagées dans la guérilla urbaine menée par le FLN contre la France en Algérie. Ces tueuses d’enfants, de femmes et de personnes âgées, sont devenues pour certains des « figures emblématiques » de la « bataille d’Alger ».arton7089-1116420553 dans évènements d'Algérie Elles racontent leur histoire qui les a transformées de jeunes filles bénéficiant de la civilisation occidentale en terroristes assassinant des civils désarmés. Ce documentaire donne, paraît-il, la parole à des victimes ayant survécu à leurs odieux attentats « Extrait de la lettre du Prof., dr. Gérard Lehmann.

  Drif Zohraposeuse de bombes et maitresse de Yacef Sâadi condamnée en 1958 à 20  Zohra+Drif dans films.émissions TVans de prison, puis graciée et libérée en 1962. Occupe aujourd’hui le poste de Vice Présidente du Sénat.0acomzohract6

« Pour ces jeunes filles BCBG, d´allure très européenne, habillées à l´européenne, elles en ont le look, dit l´une d´entre elles, rien de plus facile que de se fondre dans la foule retour de plage, qui s´attarde aux terrasses de café, de déposer son sac et de filer discrètement. C´est leur mission, leurs opérations, leur lutte contre l´armée française. Et avant même qu´on leur pose la question, nous avons la réponse: aucun regrets exprimés aucune pensée compatissante envers ses enfants ces femmes  tués ou mutilés « les états d´âme, c´est toujours pour nous, jamais pour eux »                                                                           

À Alger, en ces années 1956-1957, des bombes sont déposées dans des endroits publics, des cafés, des arrêts d´autobus, des stades, à des heures où les foules se pressent. Les explosions soufflent les vitrines, renversent les gens, les tuent, les mutilent, hommes, femmes et enfants. Des civils innocents.

 Durant tout le documentaire j’ai cherché en vain, comme avancé dans la bande annonce, la part faite aux victimes .  Où sont ces victimes innocentes, ces familles décimées, ces enfants mutilés, explosés? Où sont les photos de leurs corps sacrifiés, leurs cris, et leurs angoisses près de cinquante plus tard?

A cet endroit j’ai supprimé toutes les photos des enfants mutilés par ces bombes et elles étaient nombreuses  par respect pour les familles et les victimes.

Et la Télévision française ose nous présenter ces femmes qui n´ont pas fait le compte des morts, des mutilés, des estropiés, du pourcentage d´enfants qui ont été leurs victimes, et qui aujourd´hui sourient, paradent, détaillent leurs exploits, sans un mot pour la souffrance de leurs victimes et de leurs familles Oui elles  ont joué un rôle important mais n’ont, sans aucun état d »âme,  suivi les ordres : « Une bombe qui tue dix personnes et en blesse cinquante est psychologiquement plus efficace que l´anéantissement d´un bataillon français. Cette instruction de la Centrale aux « combattants » du FLN définit assez bien cette logique de la guerre: creuser un fossé de sang et de haine, provoquer la répression aveugle qui fera, chose tout aussi inacceptable, des civils innocents dans la population musulmane, animer ainsi l´engrenage maudit de la terreur et de la haine. »

Cependant dans un compte rendu de la présentation de ce film je lis :

A la salle Cosmos de Riadh El Feth a abrité, mardi dernier, la projection en avant-première du documentaire Les Porteuses de feu de la reporter et réalisatrice Faouzia Fekiri qui, émue, a déclaré rester sans voix, suite aux attentats perpétrés à Ben Aknoun et Hydra, en matinée de ce 11 décembre 2007... « Je pensais que mon pays avait fini avec ces déboires. On ne nous laisse pas tranquille. Le virus ne vient pas d’ici mais d’ailleurs » a-t-elle ajouté

Restée sans voix ? quel scandale sous-entendent-elles  ! Oser cette infamie!  Pourquoi ? Est -il plus scandaleux et stupéfiant d’oser tuer des Algériens pour  une idée une ambition aussi condamnable soit-elle ? Les victimes de lâches attentats ne sont-elle dignes de pitié que de votre côté ?   Avez-vous mesdames eu jadis une seule pensée de regrets, de compassion, pour ces enfants qui sont devenus, à cause de vous, des adultes toujours mutilés, sans bras, sans jambes ? Moi , j’ai eu pitié des victimes des attentats d’Alger et je les ai plaints et je l’ai dit …vous rien !  

Non le virus ne vient pas d’ailleurs , vous le traînez à la semelle de vos chaussures.  

« Ces femmes prétendent s´être battues contre l´armée française et contre les ultras colonialistes.

Assassiner un bébé ultracolonialiste, est-ce vraiment un crime? direz- vous.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

« J´aurais compris, ajoute le Prof., dr. Gérard Lehmann,  que l´on présentât ce film s´il avait été suivi d´un débat, avec, en regard, d´autres images, que l´on donnât la parole à certaines des victimes, à quelques uns de ces Français qui, comme Albert Camus, porté par l´espoir fou d´une Trêve civile, voulait au moins que l´on épargnât, des deux côtés, les civils innocents.

Les responsables de l´émission de FR 3 Les porteuses de feu auraient dû y réfléchir à deux fois avant de produire unilatéralement ce message de triomphe haineux qui, loin de servir la cause d´une hypothétique réconciliation, délivre un message négationniste, intellectuellement malhonnête, et insulte à la douleur du peuple pied-noir et de ses frères musulmans sur les deux rives de la Méditerranée.

Vous auriez pu au moins rebaptiser ce « documentaire » Le sourire des assassins. »

                                                          pochoirfrise104.jpg

Merci professeur, je vous emprunte ce titre.

Voici la réponse faite par la direction de FR3 à nos lettres de protestation qui ont submergé leurs services . Sans résultat d’ailleurs et même sans « repentance » pour ce scandale. FR3 a toujours bonne conscience !
docrponsefr3n3.doc

                                                       pochoirfrise104.jpg

Je sais que les pieds-noirs qui ont tant aimé cette terre d’Algérie ne peuvent se réjouir de voir que ces « porteuses de feu  » aient fait  des émules, mais pour  donner à réfléchir à celles qui ont semé le vent et récoltent la tempête voici un article publié sur El Watan, journal Algérien.

  docetvoicisurlejournalelwatand1.doc                                    

              

                  retour fleche_064                                                                                                              

images.jpg

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité