GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

Tolérance musulmane en Algérie

Classé dans : Les chretiens en terre d'islam — 26 septembre, 2010 @ 16:12

__, _,
Tolérance musulmane en Algérie : « Puisque vous êtes chrétiens, il faut partir de ce pays, qui est un pays de Musulmans.»

le 13 septembre 2010

La légendaire tolérance de l’islam en action : deux chrétiens inculpés pour « offense à l’islam » pour ne pas avoir fait le ramadan.

imagesanstitre1.jpg

Salem Fellak et Hocine Hocini défrayent la chronique depuis le mois d’août dernier lorsqu’ils ont été interpellés par des policiers dans un chantier privé dans la ville de Ain El Hammam, en Kabylie. Leur crime ? Ne pas observer le jeûne. Présentés devant la procureur adjointe de la République, ils sont inculpés d’offense à l’Islam sur la base de l’article 144 bis 2 du code pénal algérien. Leur mise en examen a provoqué une vague d’indignation et un élan de soutien et de solidarité. Pour la première fois, Salem Fellak accepte de témoigner pour DNA.

Regretter ? S’excuser ? Tout sauf regretter ou s’excuser, dit Salem. « Je ne m’excuse de rien et je ne regrette rien! J’ai le droit de ne pas faire carême. Je suis chrétien et jusqu’à preuve du contraire, la constitution algérienne garantit le respect des libertés individuelles.» Au téléphone, Salem Fellak, 34 ans, parle d’une voix posée. Ferme mais posée. Originaire du village Aït Mansour, Salem habite depuis une année la ville d’Ain El Hammam où sa famille a loué un pied-à-terre. Sans profession, Salem prête ses bras à qui veut bien l’employer. Maçonnerie, commerce, peinture en bâtiment, travaux de champs, l’homme ne rechigne pas à la tâche. Douze métiers et treize misères. Il raconte sa mésaventure.

Ils se trouvaient dans un lieu privé lorsque des policiers les interpellent

« Jeudi 12 août, nous étions, moi et mon ami Hocine, dans le chantier. Nous avons déposé un chargement de briques dans le troisième étage du bâtiment. A midi, nous avons fait une halte pour casser la croûte. L’occasion aussi de se désaltérer le gosier en ce début d’août caniculaire. Le commissariat de police est mitoyen du chantier. Tandis que nous avons pris place derrière des briques pour manger loin des regards indiscrets, des policiers nous observaient à partir d’une fenêtre du commissariat. » Alors que ces deux saisonniers déjeunent tranquillement, deux policiers débarquent sur les lieux. « Vous ne faites pas le ramadan ? », s’enquiert un des policiers. « Pourquoi vous ne faites pas le ramadan », demande autre.

Convertis au christianisme, les deux hommes ne se sentent pas concerné par le rituel musulman.

Bien que ces deux là soient surpris dans un lieu privé, les policiers décident tout de même de les embarquer. Flagrant délit ou perquisition sans mandat, peu importe. Les policiers agissent à leur guise. A l’intérieur du commissariat, les deux hommes sont priés d’attendre quelque temps avant de subir un interrogatoire. Plus de deux heures passées dans les locaux de la police à devoir s’expliquer, se justifier, argumenter, se défendre. Au cours de l’interrogatoire, Salem révèle aux policiers qu’il est de confession chrétienne – Hocine est également chrétien. « Tu es chrétien ? », lui demande un policier. « Oui, je suis chrétien et je ne fais pas carême », répond Salem. Ce dernier autant que Hocine ont alors eu droit à quelques admonestations. « On m’a fait une leçon de morale », raconte-t-il encore.

Le christianisme, Salem s’y est converti depuis 2009. Dans sa famille, il n’est pas le seul à avoir embrassé la foi de Jésus Christ. Ses deux jeunes sœurs, sans emplois et qui ont quitté l’école très tôt, se sont également converties à cette religion. Au terme de l’audition, un policier tend un procès verbal à Salem. « Je ne savais même pas ce qui était mentionné dans le document que j’ai été obligé de signer », affirme le jeune homme. Ce denier reconnaît que ni lui ni son compagnon Hocine n’ont été maltraités.

Direction le bureau du procureur de la République

L’interrogatoire terminé, Salem et Hocine sont aussitôt conduits au tribunal de Ain El Hammam pour y être entendus par la procureur adjointe de la République. La magistrate leur demande la raison pour laquelle ils n’observent pas le ramadhan. Une fois de plus, ils expliquent qu’ils ne sont pas concernés par ce rituel, qu’ils ont été interpellés dans un lieu privé et surtout qu’ils sont de confession chrétienne, donc non concernés par l’observation du jeûne.

« Mais c’est notre pays ! Nous sommes Algériens, et nos parents sont chrétiens. Nous n’avons commis aucun crime. »

Devant l’aplomb affiché par les deux hommes, la magistrate sort de ses gonds. Salem se souvient des propos de la procureur adjointe : « Elle nous a dit : « Puisque vous êtes chrétiens, il faut partir de ce pays, qui est un pays de Musulman.» Loin d’être impressionnés par la réaction de la magistrate, nos deux saisonniers refusent de se démonter. Salem répond : « Mais c’est notre pays ! Nous sommes Algériens, et nos parents sont chrétiens. Nous n’avons commis aucun crime. » Visiblement contrariée par l’attitude des deux « mécréant », la procureur-adjointe leur ordonne de quitter le bureau non sans leur avoir signifié leur mise en examen pour « offense à l’Islam». Salem et Hocine sont convoqués devant le tribunal le mercredi 18 août. Devant la mobilisation citoyenne, leur procès a été reporté au 21 septembre prochain.

Elan de solidarité nationale et internationale

Depuis leur arrestation et leur inculpation, Hocine et Salem ont reçu le soutien de la communauté nationale et internationale. Une chaîne de solidarité s’est mise en place en Algérie ainsi qu’à l’étranger pour les soutenir, leur venir en aide, les conseiller. « Des citoyens sont venus pour se solidariser avec moi et mon ami Hocine », révèle Salem. A Ain El Hammam, des articles de presse, dont l’enquête de DNA, ont été photocopiés et affichés sur les murs de la ville en guise de protestation et de solidarité. Selon Salem, la police aurait fait disparaitre ces affichages. En attendant le procès programmé mardi 21 septembre, Salem Fellak et Hocine Hocini affichent une grande sérénité. « J’ai le droit de ne pas jeûner et de pratiquer la religion que j’ai choisie, soutient Salem. Je suis Algérien et la constitution de mon pays me garantit ce droit comme elle me protège de l’arbitraire.

Collé à partir de <file:///C:\Users\Josette\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary%20Internet%20Files\Low\Content.IE5\OIG8JZB6\Tol-rance%5b1%5d.doc>

2 commentaires »

  1. OUCHENE dit :

    Monsieur,
    Chérif OUCHENE
    BP. n° : 80
    04355 Ain Kercha (Algérie)
    Tél : 00.213.7.94.80.80.05 mail : pasteur_2510@yahoo.fr
    Ain Kercha – Vendredi le : 12 octobre 2012
    L’Honorable, François HOLLANDE
    Président de la République Française,
    Mesdames et Messieurs, du Tribunal Pénal International,
    Mesdames et Messieurs, des Tribunaux des Droits de l’Homme,
    Mesdames et Messieurs, Les Ambassadeurs et Représentants Accrédités en Algérie

    OBJET: Plainte Contre l’Etat et le Gouvernement Algériens (Relance).
    REF: BOUTEFLIKA La Tumeur-Cancéreuse d’Algérie et son Alliance de Criminels, Assassins, Terroristes et Tortionnaires (Le D.R.S et ses Généraux de l’ANP).

    L’Honorable, François HOLLANDE, Président de la République Française,
    Mesdames et Messieurs,

    -Je soussigné, Monsieur, Chérif OUCHENE citoyen de la République Algérienne Démocratique et Populaire ayant été Torturé Moralement puis interné dans un asile psychiatrique à deux reprises sur instruction du D.R.S (Département du Renseignement et de Sécurité) l’ex. Sécurité Militaire pour avoir juste solliciter le droit d’accès à une vie humaine dans une Algérie gorgée de richesses en matière de réserves et d’excédent estimées en centaines de milliards de dollars.
    -J’ai l’honneur de déposer entre vos mains une plainte contre le Président de la République Algérienne en l’occurrence Monsieur, Abdelaziz BOUTEFLIKA (La Tumeur-Cancéreuse d’Algérie) et son alliance de Criminels, d’Assassins, de Terroristes et de Tortionnaires. Je suis et serais en mesure de justifier avec des preuves formelles à l’appui que ce Président et son alliance actuelle étaient et le sont à ce jour derrière toutes les misères, tous les maux, tous les drames et les génocides Algériens.
    -Notre tort envers ces Criminels et Assassins est juste d’avoir sollicité un peu, juste un peu de dignité et de respect.
    -Je dis bien cette alliance avec à sa tête BOUTEFLIKA le Mégalomane délirant, le Psychopathe, le Dictateur, l’Imposture et l’Assoiffé de Pouvoir est derrière cette Torture interminable et infernale contre le peuple Algérien depuis cinquante ans. Il ne cesse de nous endurer des souffrances depuis l’abandon de la France à ses enfants qu’elle n’a pas su protéger devant ces terroristes et ces tortionnaires du FLN.
    -Cette Imposture-Dictature de BOUTEFLIKA (atteint de la grandeur des folies) l’instigateur principal de tous les maux que vivent les Algériennes et les Algériens au quotidien serait le protecteur principal des Généraux et Hauts Responsables ayant instigué et participé aux génocides et drames des Algériens. Je cite notamment le Général-Major MEDIENE alias Toufik chef capital du DRS, Le Général-Major GAID Salah chef d’Etat Major actuel du MDN et les Généraux des six régions militaires (Blida, Oran, Béchar, Ouargla, Constantine et Tamanrasset). J’ajoute l’actuel Premier Ministre, Ahmed OUYAHIA l’assassin et criminel de tous les temps, Said ABADOU et Abbes CHERIF respectivement, S.G de l’ONM et Ministre des Moudjahidine (des Maquisards aussi ont participé aux génocides algériens sous le pseudo titre de patriotes). Et bien sûr Abdelaziz BELKHADEM, chef du parti des Terroristes et des Tortionnaires en l’occurrence le FLN. Les Généraux et Généraux Majors de l’armée algérienne et les Cadres de la Nation Algérienne sont tous équivaut et, bien pire que le Général Major à la retraite Khaled NEZZAR Ils sont tous des Sanguinaires ! Ils sont tous des Criminels ! Ils sont tous des Assassins ! Ils sont tous des Terroristes ! Ils sont tous des Tortionnaires ! (Ils ont tous les mains tachées de sang pour avoir assassiné des innocents Algériens) Je suis un ex. sergent/chef des transmissions ayant servis huit ans sous les drapeaux à, Alger, Béchar et Constantine et, je sais de quoi je parle. J’étais Trésorier et j’ai connu le degré de lâcheté et de bassesse de nos officiers devant un Steak ou des frittes. J’ai vu nos officiers volaient les ravitaillements des troupes même le sel n’est pas épargné ! Ils volent n’importe quoi. En un seul mot il n’existe pas de Terroristes et Tortionnaires, de lâches et traitres sur terre comme ces Généraux et ces Cadres de la Nation Algérienne. Seulement, ils le sont devant leur peuple ! Ailleurs, on les trouve dociles à l’image des Poules Mouillées. Ils ne savent que faire du mal. Et surtout voler, dilapider, saboter. C’est des ennemis du peuple Algérien et de l’Algérie.
    Savez-vous pourquoi ? Eh bien ! C’est tout simplement parce qu’ils sont des Mégalomanes et des Psychopathes. Je veux dire au clair qu’ils sont de vrais Mercenaires et Tortionnaires.
    -Non seulement qu’ils ont tout volé et dilapidé mais aussi ils ont transformé l’Algérie en un Camp de Concentration ! Y’a rien ! Absolument rien qui va dans le bon sens ! Que la corruption, le mépris, la dictature, la torture infernale, l’humiliation, la soumission et la bassesse. Aujourd’hui la supposée paix (Paix des Lâches) imposée par cette Imposture-Dictature de BOUTEFLIKA et son alliance est décidée par des milliers de barrages fixes et mobiles dressées par la Gendarmeries, la Police, l’Armée etc. Ce qui laisse apparaître l’existence de camps de concentration imposés aux Algériens ! Oui ! C’est la vérité. Des fois pour un trajet de 20 kilomètres on est contrôlé cinq à six fois. En sus un traitement des plus humiliants avec des regards perçants et des provocations muettes. Des Algériens continuent à mourir sous les balles assassines de ces criminels. Il n’y a pas de paix mais, plutôt une torture infernale imposée par ce Mégalomane.
    -Malgré les centaines de milliards de dollars de réserves et d’excédent ce BOUTEFLIKA continu à nous humilier avec des couffins de Ramadan à chaque année, avec des travaux forcés à raison de 3.000 Dinars (l’équivalent de moins de 30 € par mois.), avec des retraites qui ne dépassent pas les 1.000 Dinars (1 sac de semoule de 25 Kgs. Par mois) etc… etc… Nous sommes des sous hommes, des esclaves et des torturés. Notre Premier Ministre en l’occurrence Ahmed OUYAHIA nous l’annonce à la télé ou le monde entier nous regardait avec sa devise éternelle de tenez-vous bien : Affames le chien, il te suit ! Oui, il nous le rappelle à chaque occasion. Ils nous endurent des souffrances exprès pour que nous les suivions, pour que nous allions voter. Pour ne plus se manifester. Pour se taire à jamais. Pour nous écraser à vie !
    -Malgré cette misère infernale, notre Président BOUTEFLIKA se permet d’effacer une dette de trois (03) milliards de dollars. Oui ! Tenez-vous bien trois milliards de dollars de dettes au profit de 10 pays africains ! Alors que son peuple crève de faim, manque d’eau, meurt dans des hôpitaux transformés en mouroir ! Alors, que des Algériens sont incarcérés et condamnés à des peines lourdes pour astreinte ! Alors, que moi Chérif l’Algérien, né en Algérie je me trouve SDF moi, mon épouse et mes cinq enfants. Alors, que moi Chérif l’Algérien je me trouve Chômeur sans revenu ni ressources depuis 15 ans. Alors, que moi Chérif OUCHENE l’Algérien je souffre énormément sans cesse depuis l’abandon de la France. Il le fait comme si c’était son bien acquit légalement et tous nos Généraux Majors, nos cadres de la nation et nos maquisards ayant pris les armes contre l’occupant n’osent pas lever le petit doigt !? Par ce geste dilapidateur et saboteur, n’es-ce pas là une preuve que BOUTEFLIKA est atteint de la grandeur des folies ? Ne doit-il pas être interné pour traitement ensuite traduit devant la cour martiale pour haute trahison lui et les Terroristes de Généraux-Majors qui l’ont imposé contre la volonté des Algériens ? C’est lui le Psychopathe, le Mégalomane ou c’est moi le Schizophrène interné et torturé ? A qui appartiennent ces trois milliards de dollars ? A BOUTEFLIKA le Voleur et Voyou ? A son alliance de Criminels et Assassins ? Ou aux Algériennes et Algériens humiliés et insultés avec des Couffins de Ramadhan ?
    -Tout se pratique par la force et contre le gré de la nation. Ce pouvoir assassin nous a imposé une arabisation et une islamisation à l’image de la culture d’Al-Qaïda. Ce Mégalomane s’autoproclame Terroriste s’il avait 20 ans à chaque occasion. Il nous traite de toutes les vulgarités au point de nous traiter nous les Chaouia d’animaux, d ignorants, d affamés et autres vulgarités .Ils nous ont privés de notre culture berbère. Ils nous ont privés de notre langue maternelle. Ils ont fait de nous des Arabes et des Musulmans par la force et contre notre gré ! Ils nous ont fait oublier nos origines de berbères pour ensuite faire de nous des humiliés et des soumis comme ils le sont depuis leur naissance. Ils ne cessent de marteler et clamer que l’Algérie fait partie de la nation arabe alors, que c’est faux ! Faux ! Et faux ! Je suis berbère d’origine. Mes parents et mes arrières parent le sont et l’ont été et, je dois le rester toute mon éternité ! Vous devrez m’aider là-dessus.
    -Les colons, les pieds-noirs, les juifs, la France en Général durant un siècle et trente deux ans nous ont inculqué l’éducation, la culture, la civilisation, l’amour, la tendresse, le respect mutuel, et plein d’humanité. Malheureusement, depuis l’abandon, il y’a cinquante ans de la France à ses enfants, le FLN (BOUTEFLIKA, ses Généraux-Majors, ses Cadres de la Nation, ses Maquisards, ses Terroristes et Tortionnaires) ont fait de nous des Sauvages, des Ignorants, des Mal-Eduqués, des Menteurs, des Voleurs, des Hypocrites, des Esclaves, des Soumis, des Bas, des Fanatiques, des Terroristes, des Arabes par la Force, des Musulmans contre notre Gré, des Impies, des Féroces, des Ogres et surtout une race maudite ! Oui ! L’Algérien que je suis sous le règne des cette horde de criminels et assassins devient une race maudite.une race damnée, une race haïssable ! J’ai horreur que je sois algérien sous le règne de cette peste, de ce cancer et de ce sida !
    -Il n’y a pas eu de paix en Algérie. Des citoyens comme moi continuent à être assassinés avec toute impunité par les forces du mal de BOUTEFLIKA. Ce mégalomane de BOUTEFLIKA a encouragé la corruption, la soumission, la bassesse et la dictature. Nous vivons des lendemains incertains.
    -Les mêmes Criminels et Assassins qui nous ont conduits à la guerre civile continuent à nous gouverner et nous endurer des souffrances. Les mêmes Terroristes et Tortionnaires ayant tué, égorgé et décapité nos enfants, nos fils, nos frères et nos amis perpétuent à nous diriger et endurer des atrocités. Les mêmes Dictateurs, Voleurs, Voyous et Violeurs ayant mis l’Algérie à genoux, à sang et à feu continuent à nous gouverner et nous endurer encore et encore des barbaries. Ces Généraux ayant utilisé des armes chimiques contre le peuple algérien continuent à nous régner et nous endurer des brutalités. Je persiste, Les Généraux et Amis de BOUTEFLIKA ont utilisé des armes chimiques contre des Algériens innocents sans armes à Garaâ Saida Commune d’Ain Kercha. J’ai vu des cadavres d’Algériens tués à l’aide d’armes chimiques. Oui ! Ces criminels et Assassins c’est eux qui ont fait venir BOUTEFLIKA pour uniquement les protéger et étouffer leurs crimes contre des centaines et des centaines de milliards de dollars appartenant au peuple Algérien que je suis. Je vous invite à visiter nos prisons et voir comment sont torturés les Algériens dans une Algérie indépendante. Je vous invite à visiter les écoles et centres d’instruction militaires pour voir le traitement réservé à nos soldats, voir aussi le langage et l’expression utilisées par des instructeurs, par des officiers engagés spécialement pour torturer les Algériens. Y’a pas longtemps ces Généraux étaient tous recherchés pour être juger par le TPI pour crimes contre l’humanité. BOUTEFLIKA le Mégalomane et Psychopathe les a épargnés contre des milliards de dollars et des biens du peuple Algérien.
    -La torture est toujours pratiquée en Algérie ! Elle est opinée par BOUTEFLIKA, son DRS, son Conseiller et frère Said, ses amis les Généraux-Majors et son FLN et RND. ِC’est de vrais tortionnaires et terroristes qui nous gouvernent depuis cinquante ans ! Aidez-nous s’il vous plait.
    -BOUTEFLIKA et sa Ministre de la Culture Khalida TOUMI nous ont imposé une culture comme celle pratiquée dans des Maisons de Tolérance, de Rendez-vous et de Prostitution car, ils sont natifs de ces Maisons. L’Algérie est transformée non seulement en un camp de concentration mais, aussi en un Bordel au sens propre du terme. Je ne demande ni moins ni plus qu’à me démarquer éternellement de la nationalité algérienne sous le règne de ces Terroristes et Tortionnaires ! Il est de mon droit au regard de la déclaration universelle des droits de l’homme. J’opte pour rester Apatride et jamais Algérien sous le règne de BOUTEFLIKA, ses Généraux, son FLN et ses Maquisards.
    -Je me suis déjà manifesté sans cesse auprès de l’Etat et du Gouvernement Algériens il y’a 26 ans pour répudier et/ou être déchu de la nationalité algérienne mais, vainement. En réponse BOUTEFLIKA, son conseiller et frère Said et leur DRS m’ont interné dans un asile psychiatrique à deux reprises à, Oued El-Athmania (Constantine) et à Frantz Fanon (Blida) prétendant que je suis Schizophrène et fou. Il y’a lieu de signaler la Torture infernale imposées aux internés dans ces Hôpitaux. Il faut faire quelque chose. Il est question de torture humaine. Il y’a existence de camps de concentration et pas d’asiles psychiatriques. D’ailleurs, il suffit juste de voir ce qui se passe dans nos hôpitaux transformés en mouroir pour mieux comprendre qu’il y’a pire !
    -Ce que font BOUTEFLIKA, son Conseiller et Frère Said, ses Généraux et son alliance de l’Algérie et des Algériens Satan ne le fait pas ! J’ai tenté mais, je n’arrive pas à m’adapter ni à accepter la capitulation. Et, puis je refuse !
    -En conclusion, je vous informe que le pouvoir Algérien avec à sa tête BOUTEFLIKA m’a ôté l’envie de vivre, la fierté et l’honneur d’être Algérien, le charme de la vie ! Le pouvoir Algérien m’a privé de ma langue maternelle, m’a privé d’éducation et de savoir. Le pouvoir Algérien m’a ôté le droit au sourire ! Le pouvoir Algérien a fait de moi un illettré, un ignorant, un raté, un désespéré, un mort-vivant pratiquement. Le FLN a fait de moi un arabe et un musulman par la force et contre mon gré. J’ai horreur que je sois Algérien. Je suis berbère né français et je veux le rester éternellement. Aidez-moi s’il vous plait !
    Ôtez-moi la nationalité Algérienne ! Ôtez-moi la nationalité Algérienne ! Ôtez-moi la nationalité Algérienne !
    A cœur vaillant rien d’impossible !
    Chérif OUCHENE
    L’Apatride, Torturé et Séquestré
    Copie à:
    -Monsieur, L’Ambassadeur de France à, Alger
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Annaba
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Alger
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Oran
    (A titre d’SOS émanant d’un Français de Naissance)

  2. falah dit :

    Chacun est libre

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité