GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

Les disparus en Algérie le 5 juillet 1962

Classé dans : les disparus — 1 novembre, 2007 @ 21:22

                                                                                                                                                          

La France a signé la convention pour la protection des personnes contre les disparitions forcées en oubliant les milliers de Français disparus en Algérie de 1962 dont elle était responsable !

Les disparus en Algérie le 5 juillet 1962 dans les disparus doc communiquduministredesaffairesetrangres.doc

« Cette convention constitue une première victoire pour les familles des disparus qui souffrent en silence. Ne pas connaître le sort d’un proche est insupportable. L’angoisse de ces familles, leur douleur et leur tristesse sont indescriptibles.

« Aucune guerre, aucun état d’urgence ni aucune raison impérieuse de sécurité nationale ne peut justifier les disparitions forcées », a déclaré Jakob Kellenberger, président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

                                              pochoirfrise104.jpg

Les Français d’Algérie sont en droit de demander à l’Etat français pourquoi ils ont été écartés depuis 1979 de cette démarche internationale dont la France se 23_marche_silencieuse dans les disparusvante d’être l’un des éléments moteurs. Pourquoi les dizaines de milliers de Français d’Algérie – Harkis, Pieds-noirs – et soldats du contingent qui ont été enlevés ne sont-ils pas pris en considération dans cette nouvelle démarche humanitaire ?

Pourquoi leurs familles ne furent-elles pas invitées à la cérémonie du 6 février qui les concernait directement alors que l’Etat français, qui a reconnu par la loi du 23 février 2005 la réalité des crimes commis contre leurs proches en violation des accords d’Evian, va recevoir des délégations de disparus d’autres pays du monde ? L’Algérie est-elle invitée à signer cette convention internationale ?

                                              pochoirfrise104.jpg

Mais comment les deux  tragédies de juillet 1962 ont-elle pu se produire sous les yeux de l’armée française.

 Aucun pays n’a jamais  commis une telle forfaiture contre ses propres enfants et sous le drapeau français qui flottait encore dans le pays.

Les pieds-noirs assassinés, égorgés, pendus aux crochets des 04_pinto_liste_disparusboucheries ,brûlés dans les fours des bains maures. et les Harkis à qui l’armée avait promis protection comment ont-ils dû subir un tel martyre ?

Pourquoi cette  haine du pouvoir, cette cruauté délibérée des gouvernants contre une population déjà traumatisée par le départ en catastrophe  vers une métropole hostile ?

      Deux  blessures.

 La blessure des harkis, des dizaines de milliers de morts, dont on commence enfin à parIer et dont toute la tragique histoire n’a pas pu être écrite. Il faudrait en effet que les historiens s’intéressent de plus près à la mystérieuse  » circulaire Joxe  » qui enjoignait à l’armée française de ne pas intervenir même quand les massacres de harkis, leurs anciens camarades, se déroulaient sous leurs yeux.
Et enfin la blessure la plus paroxystique de cette agonie de l’Algérie française qui décidément ressemble à  » la peste  » de Camus : le massacre d’Oran, le 5 juillet 1962, absolument occulté lui aussi, où des militants FLN, des »marsiens «  »combattants de la dernière heure » et des foules surchauffées massacrèrent des milliers d’Européens d’Algérie 

d’après  Georges-Marc BENAMOU – Nice Matin du 7 juillet 2002

L’Histoire ne s’écrit que vraiment 50 ans après. Il est encore trop tôt peut-être pour les historiens mais on s’en rend compte je l’espère, pas pour le peuple d’Algérie qui attend toujours une réparation devant l’Histoire.

                                                pochoirfrise104.jpg

Pourquoi cette haine?

 Que leur avions-nous fait à ces gaullistes et à ces intellectuels gauchistes? 

Voici peut-être la réponse à la question que se posent ces sacrifiés « au vent de l’histoire »

                                                    pochoirfrise104.jpg 

De Gaulle et les pieds-noirs

 C’est une histoire ancienne. Elle remonterait à 1942, quand l’Algérie des élites,  vichyste, préféra le général Giraud et les Américains à un de Gaulle visionnaire mais isolé.
De Gaulle n’aurait jamais pardonné aux pieds-noirs cet affront. L’homme du Nord ne les aima jamais, semble-t-il et
pourtant il leur devra tout, et surtout son miraculeux retour au pouvoir de 1958.

 Sans le 13 mai, sans les  » treize complots du 13 mai  » où les activistes pieds-noirs se firent manipuler par les émissaires gau1listes, sans la folle adhésion des  » pieds-noirs  » à son  » Je vous ai compris  » du 5 juin 1958 au Forum, de Gaulle ne serait jamais sorti de sa traversée du désert.
degaulleIl avait claqué la porte en 1946, et espèrait que la France le rappellerait; en 1951, tous les historiens en attestent, le RPF était un échec et l’homme du 18 juin enrage de revenir au pouvoir. Et rien ne vient. Alors. les pieds-noirs et l’Algérie française lui serviront de masse de manœuvre. La liste est longue des complots gaullistes. De l’affaire du bazooka  » à l’opération  » Résurrection » de 1958…

C’est peut-être à cause de cette mauvaise conscience, celle des gaullistes et des anticolonialistes primaires, que ces  deux énormes scandales historiques restent encore occultés.  (Marc Georges Benamou)

Documents :sources Jeune pied-noir

                                             pochoirfrise104.jpg

La tragédie du 5 juillet 1962

Rappelons-le, l’armée française est toujours présente en Algérie, en l’occurrence à Oran. Dans cette ville, elle est sous les ordres du général Joseph Katz

. En 1993, il a publié un livre où il laisse entendre que les premiers tirs sont le fait de l’OAS. Étrange, puisque l’activité de l’OAS aurait cessé dans la ville depuis le 26 juin. Pour nous, l’hypothèse d’une provocation du FLN n’est pas à écarter.

Que  fait alors le général Katz pour protéger ses compatriotes ?  

à suivre ->     Et ce fut le massacre 

31 commentaires »

1 2 3
  1. algerien dit :

    kil bruule en enfer tt c enfoirééé

  2. bayelef dit :

    Merci pour votre blog qui permet que l’on ne nous oublie pas et peut-être qu’un jour l’état français fera son mea-coulpa et avouera les vraies raisons de la guerre d’Algerie et les vraies causes de tout ce gâchis. Nous étions de Mostaganem depuis un siécle et les larmes sont toujours aussi amères.
    Je me suis permise de vous emprunter deux photos pour un article , en nommant votre blog que je vais mettre en lien.

    http://bayelefunblogfr.unblog.fr/2010/01/27/avis-en-reponse-a-une-lettre-ouverte-adressee-a-monsieur-sarkosy-sur-la-guerre-dalgerie/

    Dernière publication sur l'esprit des anges 2 : L' Amour est le lien que Dieu nous tend..........

  3. De Vellis Karl dit :

    Bonjour, je cherche TOUTE information concernant mon père KARL-HEINZ SCHWARZ disparu en 1962 à Alger. Il aidait quelqu’un à déménager et n’est plus rentré par la suite.Il vivait avec ma mère Marie De Vellis.
    Merci pour tous ceux qui pourront m’aider.
    Karl De Vellis

  4. belkheir khadidja dit :

    je recherche pour ma tante qui s’ appelle belkheir kheira surnommè mistral tatizo , elle a quittè l ‘algerie vers la france en 1962 avec françice mistral luizane .

  5. rsf dit :

    http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/01/operation-november-1950-la-france-est.html

    La France prend en considération votre disculpation
    Vous n’êtes pas la personne recherchée
    http://www.facebook.com/people/Hanan-Tahraoui/1367941507
    La France exige la comparution devant la cour pénale internationale
    des soutiens de l’extrémisme qui prennent retraite après décapitation
    d’innocent
    Pour cacher des disparus politiques dans l’enceinte triangle nord de cette localité
    http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=sabra+alg%C3%A9rie&sll=47.15984,2.988281&sspn=14.288657,28.125&ie=UTF8&ll=34.833928,-1.529632&spn=0.004209,0.006866&t=h&z=17
    Et les commanditaires de l’assassinat des
    Trappistes moines chrétiens de 1996
    http://www.kabyle.com/archives/+AP-Ahmed-Ouyahia-remplace-par+.html
    Reporters sans frontières
    info@rsf.org
    Paris France blog

    http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/02/operation-november-1950-sarkosy-olmert.html

  6. khadidja dit :

    bonne jour a tous ;je recherche ma tante qui s’appelle belkheirkheira , elle a quitté l’algerie vers la françe en 1962 avec une françaice s’appelle mestrale luiza ,ma tante surnommé par mestrale tatizo ,et elle a habité en 1950 a prevost paradol-tiaret -algerie dans une ferme a paradj beb khada .mestrale a pris tout les papies de lui ,et puis apres pas de nouvelles de lui jusqu’a maintenant et voila cest mon email:belkheirkhadidja@yahoo.fr

  7. Houssine Mourad Salim dit :

    Où en êtes-vous (sommes-nous) avec  » notre »

    Blog …de la réconciliation?

    -Lire mon article du 5 juillet 2010 sur le Quotidien d’Oran (La une et Page6)intitulé: »Du déterminisme historique de la Réconciliation Algéro-Française… »

    Fraternellement…d’Algérie Oran/Sidi-Bel-Abbès.

  8. boussommier dit :

    Votre article est très difficile à trouver
    Voici le lien
    http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5140280&archive_date=2010-07-07

  9. SARAH dit :

    Bonne jour a tous ;je recherche ma tante qui s’appelle MAMMOU Fatma , elle a disparus avant l’indipendance avec O3 femmes Algerienne de beni mnaceur cherchell, de puis pas de nouvelles jusqu’a maintenant et voila cest mon email:sarahgbh@yahoo.fr

  10. Mourad dit :

    je chrche mon frere azzi rabeh né 1949 a el harrach (méson carée) alger algerie disparu entre 1960 et 1962 age de 12année

  11. dqudou ammar dit :

    je chrche mon frere matirenelle azzi rabah né 1949 a el harache (maison carée) disparu entre 1960 au 62 fils de azzi tayab et mougad ouria

  12. HOUSSINE Mourad Salim dit :

    La Reconciliation est en marche et reste un processus déterminant et inexorable.Seuls resteront dans les fossés de l’Histoire ceux qui mourront figés et hallucinés par les sirènes des gourous de la vengeance et de la haine,de par et d’autre…de la Méditerranée!

    -Lire mon appel sur le journal El Watan du 30 novembre 2010: »Une autre lecture de l’association
    Algérie-France,celle des Accords d’Evian… »"

  13. Mourad Salim Houssine dit :

    «  »Le sanglier d’Hippone » est publié chez « Edilivre Aparis » depuis le 28 janvier 2011 et reste un « outil » de réconciliation ,réhabilitation et replatrage des blessures et traumatismes !Y adhérerez-vous ?

  14. HOUSSINE Mourad Salim dit :

    Mes condoléances tardives mais sincères

    après la perte(pour les deux « camps ») d’une Dame qui

    aura le mérite posthume d’avoir été une médiatrice

    des souffrances des deux peuples,et d’avoir été à

    l’origine d’une entreprise de psychothérapie

    collective engagée…Sa mort clinique ne doit pas

    arrêter le processus,et « figer » son site serait

    annihiler tous les efforts et investissements moraux

    et psychologiques impliquant des centaines de lecteurs

    et « patients » supportant les traumatismes de cette

    guerre d’Algérie….que nous partageons avec vous…!

    Mes condoléances à son fils Michel qui a le

    devoir moral de relancer le site en mémoire à tous

    les martyrs -des deux camps- de cette guerre

    d’Algérie !

    Signé Mourad Salim HOUSSINE,auteur du livre paru chez Edilivre Aparis le 28/OI/2011 sous le titre «  »Le sanglier d’Hippone »…sur les « événements d’Algérie »…

  15. missaoui dit :

    bonjour,je suis a la recherche de ma grand mère se nommant: benzahia bakhta qui a disparue durant le colonialisme français, et d’aprés des sources elle vie en se moment en France, prière de nous donner des nouvelles… merci a vous

1 2 3

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité