GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

Les disparus en Algérie le 5 juillet 1962

Classé dans : les disparus — 1 novembre, 2007 @ 21:22

                                                                                                                                                          

La France a signé la convention pour la protection des personnes contre les disparitions forcées en oubliant les milliers de Français disparus en Algérie de 1962 dont elle était responsable !

Les disparus en Algérie le 5 juillet 1962 dans les disparus doc communiquduministredesaffairesetrangres.doc

« Cette convention constitue une première victoire pour les familles des disparus qui souffrent en silence. Ne pas connaître le sort d’un proche est insupportable. L’angoisse de ces familles, leur douleur et leur tristesse sont indescriptibles.

« Aucune guerre, aucun état d’urgence ni aucune raison impérieuse de sécurité nationale ne peut justifier les disparitions forcées », a déclaré Jakob Kellenberger, président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

                                              pochoirfrise104.jpg

Les Français d’Algérie sont en droit de demander à l’Etat français pourquoi ils ont été écartés depuis 1979 de cette démarche internationale dont la France se 23_marche_silencieuse dans les disparusvante d’être l’un des éléments moteurs. Pourquoi les dizaines de milliers de Français d’Algérie – Harkis, Pieds-noirs – et soldats du contingent qui ont été enlevés ne sont-ils pas pris en considération dans cette nouvelle démarche humanitaire ?

Pourquoi leurs familles ne furent-elles pas invitées à la cérémonie du 6 février qui les concernait directement alors que l’Etat français, qui a reconnu par la loi du 23 février 2005 la réalité des crimes commis contre leurs proches en violation des accords d’Evian, va recevoir des délégations de disparus d’autres pays du monde ? L’Algérie est-elle invitée à signer cette convention internationale ?

                                              pochoirfrise104.jpg

Mais comment les deux  tragédies de juillet 1962 ont-elle pu se produire sous les yeux de l’armée française.

 Aucun pays n’a jamais  commis une telle forfaiture contre ses propres enfants et sous le drapeau français qui flottait encore dans le pays.

Les pieds-noirs assassinés, égorgés, pendus aux crochets des 04_pinto_liste_disparusboucheries ,brûlés dans les fours des bains maures. et les Harkis à qui l’armée avait promis protection comment ont-ils dû subir un tel martyre ?

Pourquoi cette  haine du pouvoir, cette cruauté délibérée des gouvernants contre une population déjà traumatisée par le départ en catastrophe  vers une métropole hostile ?

      Deux  blessures.

 La blessure des harkis, des dizaines de milliers de morts, dont on commence enfin à parIer et dont toute la tragique histoire n’a pas pu être écrite. Il faudrait en effet que les historiens s’intéressent de plus près à la mystérieuse  » circulaire Joxe  » qui enjoignait à l’armée française de ne pas intervenir même quand les massacres de harkis, leurs anciens camarades, se déroulaient sous leurs yeux.
Et enfin la blessure la plus paroxystique de cette agonie de l’Algérie française qui décidément ressemble à  » la peste  » de Camus : le massacre d’Oran, le 5 juillet 1962, absolument occulté lui aussi, où des militants FLN, des »marsiens «  »combattants de la dernière heure » et des foules surchauffées massacrèrent des milliers d’Européens d’Algérie 

d’après  Georges-Marc BENAMOU – Nice Matin du 7 juillet 2002

L’Histoire ne s’écrit que vraiment 50 ans après. Il est encore trop tôt peut-être pour les historiens mais on s’en rend compte je l’espère, pas pour le peuple d’Algérie qui attend toujours une réparation devant l’Histoire.

                                                pochoirfrise104.jpg

Pourquoi cette haine?

 Que leur avions-nous fait à ces gaullistes et à ces intellectuels gauchistes? 

Voici peut-être la réponse à la question que se posent ces sacrifiés « au vent de l’histoire »

                                                    pochoirfrise104.jpg 

De Gaulle et les pieds-noirs

 C’est une histoire ancienne. Elle remonterait à 1942, quand l’Algérie des élites,  vichyste, préféra le général Giraud et les Américains à un de Gaulle visionnaire mais isolé.
De Gaulle n’aurait jamais pardonné aux pieds-noirs cet affront. L’homme du Nord ne les aima jamais, semble-t-il et
pourtant il leur devra tout, et surtout son miraculeux retour au pouvoir de 1958.

 Sans le 13 mai, sans les  » treize complots du 13 mai  » où les activistes pieds-noirs se firent manipuler par les émissaires gau1listes, sans la folle adhésion des  » pieds-noirs  » à son  » Je vous ai compris  » du 5 juin 1958 au Forum, de Gaulle ne serait jamais sorti de sa traversée du désert.
degaulleIl avait claqué la porte en 1946, et espèrait que la France le rappellerait; en 1951, tous les historiens en attestent, le RPF était un échec et l’homme du 18 juin enrage de revenir au pouvoir. Et rien ne vient. Alors. les pieds-noirs et l’Algérie française lui serviront de masse de manœuvre. La liste est longue des complots gaullistes. De l’affaire du bazooka  » à l’opération  » Résurrection » de 1958…

C’est peut-être à cause de cette mauvaise conscience, celle des gaullistes et des anticolonialistes primaires, que ces  deux énormes scandales historiques restent encore occultés.  (Marc Georges Benamou)

Documents :sources Jeune pied-noir

                                             pochoirfrise104.jpg

La tragédie du 5 juillet 1962

Rappelons-le, l’armée française est toujours présente en Algérie, en l’occurrence à Oran. Dans cette ville, elle est sous les ordres du général Joseph Katz

. En 1993, il a publié un livre où il laisse entendre que les premiers tirs sont le fait de l’OAS. Étrange, puisque l’activité de l’OAS aurait cessé dans la ville depuis le 26 juin. Pour nous, l’hypothèse d’une provocation du FLN n’est pas à écarter.

Que  fait alors le général Katz pour protéger ses compatriotes ?  

à suivre ->     Et ce fut le massacre 

31 commentaires »

1 2 3
  1. Gilbert Amar dit :

    Votre blog est fantastique , je vous felicite pour ces innombrables recits, commentaires, articles etc
    continuez et que dieu vous benisse

    Gilbert

  2. mdame dit :

    Merci Ce sont des messages comme le vôtre qui me poussent à continuer ce blog que j’ai hésité si longtemps à ouvrir.
    M’dame

  3. Michelle dit :

    M’dame merci pour tout ce que vous écrivez pour nous , pour que nous soyons tous au courant de ce qui se passe, mes cousines PN comme elle n’ont pas d’ordi, je leur dis tout ce que vous nous enseigner.

  4. fernandez Christine dit :

    Bonjour chers compatriotes, et bravo au webmaster…
    Je suis une rescapée du 5 juillet 1962 à Oran et je recherche tous les témoignages sur cette terrible journée, j’ai relaté mes souvenirs dans  »l’agonie d’Oran » de Mme de Ternant, tome 3, je recherche les personnes qui ont pu se trouver « retenues » dans les mêmes lieux, au même moment.
    Christine

  5. mdame dit :

    Christine ,précisez le lieu où vous avez été retenue . J’ai un ami qui a été retenu au Lycée, une autre lectrice du blog a été retenue à l’Echo d’Oran.
    Dès que j’aurai votre réponse je mettrai votre message sur mes forums PN.Peut-être aurez-vous une réponse.
    Amicalement
    M’dame
    madame30@gmail.fr

  6. mdame dit :

    Christine je m’excuse mon adresse est
    madame30@gmail.com

  7. andrellopis dit :

    une pensée pour les disparus du 5juillet et pour leurs familles,il ne faut pas oublié.Il avaient encore cru à la fraternité algérienne.

  8. HOUSSINE Mourad Salim dit :

    «  »Enfants et petits enfants du pays… »"

    L’Histoire est derrière nous,la souffrance est avec nous et le salut est devant nous !

    Il n’y a plus de Haine en ce qui nous concerne en Algérie !

    La psychothérapie a commencé et il s’agit de nous impliquer pour terminer la catharsis collective qui doit réunifier, autour d’un couscous aux mergez les fils et filles d’un même pays,cette Algérie que nous chérissons tous.

    «  »Pourquoi cette haine ??? »"

    Elle n’a été ni raciale ,ni méprisante,ni dégradante !

    Les égorgements et massacres ont bien eu lieu la décennie 1990-2000 en terre Algérienne entre ceux que vous considériez comme vos ennemis,et ils ne se firent aucun quartier. Y passèrent au fils des couteaux femmes,enfants et vieillards…Les colères,aveuglements, »regression profonde » sont des comportements pathologiques-de part et d’autre-provoqués par des traumatismes,…et ainsi de suite…

    Pensons aux deuxième et troisième génèrations pour extirper-soigner les germes de la haine,du racisme et de l’incompréhension entre les communautés.

    Mr HOUSSINE Mourad Salim, psychologue,chroniqueur libre dans la presse algérienne (El Watan, Le Quotidien d’Oran),promoteur d’un projet associatif en gestation « Nouvelles Générations »,réseau d’ échanges entre jeunes fils de harkis et »pieds noirs » et jeunes autochtones entre l’Algérie et la France.

    -FRATERNELLEMENT-
    Oran/Sidi-Bel-Abbès le 06 octobre 2008

  9. pardo dit :

    Bonjour , je suis fille de pied noir , mon papa est né a Oran , merci pour ce blog qui explique si bien les choses , il est tres complet !! merci

  10. Vincent Lajaro dit :

    Mourad Salim, vos paroles m’ont touché.

    Et j’ai adoré votre phrase :
    « L’Histoire est derrière nous,la souffrance est avec nous et le salut est devant nous ! »
    Ce qui a manqué à l’Algérie, c’est un homme de la trempe d’un Gandhi, d’un Nelson Mandela, d’un Martin Luther King. Mais un tel homme peut-il émerger de l’univers musulman ? De notre côté, sous l’inspiration d’un Albert Camus, voire d’une Germaine Tillon, une présence européenne aurait été possible en Algérie… pour le plus grand bien des deux communautés… le rêve n’est pas interdit.

    Vincent Lajaro
    Pied-noir.

  11. SERRANO André dit :

    Né à Mascara, j’ai quitté l’Algérie le 24 juillet 1962. Militaire, je me rappel avoir sur le bateau pleuré en saluant pour la dernière fois mon Pays.
    Votre blog est fantastique mais malgré que celui
    -ci ai réveillé chez moi, une certaine amertume,
    je vous félicite et vous remercie par avance de poursuivre votre tâche.
    André

  12. SERRANO André dit :

    Né à Mascara, j’ai quitté l’Algérie le 24 juillet 1962. Militaire, je me rappel avoir sur le bateau pleuré en saluant pour la dernière fois mon Pays.
    Votre blog est fantastique mais malgré que celui
    -ci ai réveillé chez moi, une certaine amertume,
    je vous félicite et vous remercie par avance de poursuivre votre tâche.
    André
    Désolé, mais ce n’est pas un doublon mais simplement un troisième commentaires.

  13. serail dit :

    Disparus : le droit à un statut
    Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat – Version HTML
    entre les familles des disparus et les pouvoirs publics. … disparus politiques ou tout simplement terroristes, qu’ils aient été transportés dans une …
    http://www.elwatan.com/?page=article_pdf&id_article=2497 – Pages similaires
    Algérie: enterrer le dossier des disparus? | Algérie | Culture et …
    20 sep 2007 … Le gouvernement affirme que quelque 6000 familles de disparus (1) ont … Est-il vrai que des milliers de familles de disparus ont demandé à …
    http://www.babelmed.net/Pais/Algérie/algãrie_enterrer.php?c=2532&m=36&l=fr – 67k – En cache – Pages similaires
    Collectif des Familles des Disparus en Algérie – Actions pour la …
    … ait ratifié le Pacte international relatif aux deroits civils et politiques. … Les familles de disparu(e)s malmenées devant le Ministère de la Justice …
    http://www.algerie-disparus.org/cfda/index.php?option=com_content&task= blogcategory&id=78&Itemid=193 – 48k – En cache – Pages similaires

    LES FAMILLES DES DISPARUS POLITIQUES FONT SAVOIR AU PEUPLE ALGERIEN
    NOTRE PETITION EST ENREGISTREE PAR LA COUR PENALE INTERNATIONALE
    LE TRIANGLE DE TERRE QUATRE HECTARES ENTOURE DE FIL DE FER BARBELE ET OLIVIERS EST UNE ENCEINTE MILITAIRE QUI A ETE EVACUEE SUR NOTRE DEMANDE ET ARRET D’EXTENSION DU PERIMETRE URBAIN DANS CETTE PARTIE NORD LONGEANT LA VILLE SABRA TLEMCEN ALGERIE
    LE STADE EST FAIT SUR UN CIMETIERE DE NOS ENFANTS QUE NOUS AVONS DECOUVERTS SUITE ENQUETE NOTRE AFFAIRE EST SOUS SURVEILLANCE PAR SATELLITE
    http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=sabra+alg%C3%A9rie&sll=47.15984,2.988281&sspn=14.288657,28.125&ie=UTF8&ll=34.833928,-1.529632&spn=0.004209,0.006866&t=h&z=17
    Ce cimetière reste tel quel depuis 11 ans sur ordre des extrémistes iraniens et saoudiens pour contrecarrer les preuves mai 1998.
    L’organisation se trouve à Médine en Arabie Saoudite elle finance les attentats de la Qaeda en Afghanistan.
    Les 4 milles soldats américains ne solutionnerons pas le cancer de ces terroristes si l’organisation ne sera pas démantelée

  14. licheron dit :

    je recherche pour mes parents des amies disparue a alger 1962 il se nome andres george comment puije faire pour les retrouver envoyer moi un mail merci

  15. hichem dit :

    je herche monsieur mehidi ghalem disapru avant l’independance a l’age de 16 ans et puis aprés pas de nouvelles de lui jusqu’a maintenant …

1 2 3

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité