GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

L’exode des Pieds-noirs :Il y a 45 ans :

Classé dans : évènements d'Algérie — 28 septembre, 2007 @ 17:44

Il y a 45 ans ! Sur les quais d’Oran, devant cette Méditerranée tant aimée!

1168037339.jpg

 

images8.jpg caxcgbpx.jpg images7.jpg

                                        L'exode des Pieds-noirs :Il y a 45 ans : dans évènements d'Algérie numriser0004

Avec-Keystone-redimensionner dans évènements d'Algérie

 Quelques voitures sont incendiées avant l’embarquement

 Un dernier aurevoir ou peut-être adieu. Mais pourqui ce mouchoir agité : pour un père une mère, un frère restés sur le quai dans l’attente d’un embarquement prochain.

surleport1.jpg

departdespcheurscherchellimages2.jpg Les pêcheurs embarquent sur leur propre bateau. Certains pour l’Espagne mais d’autres plus téméraires pour la France. À leur arrivée à Sète ou à Port la Nouvelle, les pêcheurs locaux n’en croyaient pas leurs leurs yeux et leurs oreilles : traverser la Méditerranée avec son outil de travail ! et accompagnés de leur famille ! sans armes mais avec bagages !

ctaitlexodepn2.gif

Ils quittent leur pays! car c’était leur PAYS !!!

Puis survint le départ. Car il n’était pas question de rester sur cette terre. En effet, la France fuyait. Nous avons dû l’accompagner dans sa fuite. Et pour beaucoup, ce fut l’accès au bateau.
L’accès au bateau! C’est en lui que, symboliquement, sont concentrés tous les ingrédients d’un traumatisme psychique d’une violence telle, qu’on a peine à l’imaginer de nos jours. Un traumatisme qui souvent, n’a pas manqué de développer des conséquences très graves, parfois mortelles chez les plus fragiles d’entre nous.

Aujourd’hui, après des dizaines d’années, il n’est pas facile de prendre la mesure de ce drame:
abandonner un pays, une ville, un village, un quartier, une maison ou un appartement. Dans lequel des personnes parvenues au crépuscule de leur vie avaient vécu leurs amours de jeunesse.

Regarder pour la dernière fois la chambre où souvent les enfants étaient nés. Dans laquelle parfois des enfants étaient morts. Jeter un regard sur les murs et s’interroger: « Que vais-je emporter ? Le crucifix? Des photos? L’ours de la petite fille?»
C’était une débâcle, oui, mais pas celle de notre peuple. L’armée française ramenait dans ses fourgons l’insulte et la honte d’une défaite qu’on lui avait imposé d’accepter. Et le peuple Pieds- Noirs, bien qu’il ait refusé cette défaite, devait en supporter seul l’impact émotionnel. C’est à lui que fut dévolu le rôle de l’assumer mentalement, psychologiquement et spirituellement.


Expliquons-nous : pour les Pieds- Noirs, la tristesse, la colère mais surtout la honte de la défaite. Pour les autres: la paix, l’unité française sauvegardée paraît-il, la force nucléaire française expérimentée une première fois au Sahara allait pouvoir se développer. Et surtout, « le lâche soulagement ». Ouf! C’est fini!!Alléluia! Nous sommes débarrassés de l’Algérie!

Extrait de « L’islamisme dans la guerre d’Algérie » du Dr Jean-Claude Pérez Chez Editions Dualpha – BP 58 -77120 Coulommiers

 

echoran19620712.jpg

L’évacuation des soldats Pieds-noirs de l’Armée française

texte de Jacques Blasco

Ce 8 juin, il fait un temps magnifique à Oran.Tôt le matin, je me présente à la caserne des tirailleurs à Eckmül où nous sommes attendus. Nous sommes plusieurs à nous diriger vers l’entrée de la caserne. Je retrouve là des camarades du cours complémentaire Jules Ferry. Des militaires du contingent nous guident vers un bâtiment où des gradés l’air désabusé contrôlent notre identité.Je ne sais pas où je vais, les militaires s’obstinent à ne pas répondre à nos questions.

En début d’après midi, nous sommes conduits vers des camions bâchés. Le convoi se met en route direction La Sénia.  à suivre 

 

Image de prévisualisation YouTube

lavalise1.jpg                         Pauvres Pieds-noirs!Oubliés de l’histoire!

A suivre : L’accueil

images

34 commentaires »

1 2 3
  1. ORSERO dit :

    M’dame,

    Oui, j’ai vécu tout cela! A Marseille avec le CDHA nous préparons une exposition sur le départ et l’arrivée! Cette exposition se tiendra début de Décembre!
    Je possède le Paris Match avec les photos en question!

    Bravo!

    Bises

    Antoine

  2. andrellopis dit :

    c’est marrant pour les pieds noirs c’est la valise ou le cerceuil pour les algériens nés en france c’est le droit du sol 10 générations ça ne suffit pas, peut être qu’il faudra pour nos enfants et petits enfants refaire les valises à l’allure ou ça va.

  3. andrellopis dit :

    C’est incroyable l’histoire de ces pieds noirs qui arrivaient d’horizons différentspour des raisons diverses guerre, famine,révolution,pensant trouver en Algérie un eldorado , il a fallu qu’ils travaillent nuit et jour pour élever leurs enfants et assurer un avenir à leur descendance ceci confonter à la maladie,malaria,90 pour cent de morts.Du côté de mes arrières grand parents ils étaient d’Alicante ils ont fui la misère, du côté de mon épouse d’origine Alsacienne ont les a embarqué en direction de l,AMERIQUE, ils se sont retrouvés sur une plage d’oranie je crois qu’avec la saga concernant les juifs,nous avons fait un petit bout de chemin ensemble , les Français ne comprendrons jamais rien à l’histoire des pieds noirs,et comment un petit peuple à 95 pour cent d’ouvriers de commerçants pouvait exploiter un ouvrier musulman je voudrais que l’on m’explique .

  4. andrellopis dit :

    Pour les fêtes de l’ascension, je suis allé au pélérinage de notre dame de santa cruz, il y avait 10 ans que je n’avais pas été et j’ai constaté que les souchiens étaient partis , j’ai appris que l’on ne pouvait plus aller en dehors de ce pélérinage et que des pierres acceuillaient les visiteurs, l’église est entourée de grillage et un gardien avec 2 chiens d’attaque devant les dégradations constantes, par contre pour la mosquée qui est a côté il n’y a aucun problème.Je crois que notre dame de santa cruz devra encore déménager, l’image du pays des soi-disant droit de l’homme est altérée,et pour nous c’est encore une autre humiliation subie,et celle-ci est beaucoup plus grave car elle s’attaque à notre spiritualité, que faire.

  5. kaid_omar belkacem oran dit :

    yen amarre de vous pleindre c’est l’oas qui vous a eu

  6. popodoran dit :

    Bonsoir
    Je découvre votre blob, et c’est avec plaisir que je voie que vous avez inséré une de mes vidéos « Oran juin 62″. Elle est bien placée dans l’exode, plus de personne verront ces images et plus j’en serais heureux. Dommage pour les commentaires désobligeant de personne qui ne font que répéter en général ce que disent ou plutôt disaient ceux qui ont fait de cette Algérie une ruine. Leurs rangs s’éclaircissent mais j’espère pour ceux qui restent et ceux qui arrivent surtout qu’ils se rendront compte combien ils ont été manipulés. L’histoire parlera d’elle même mais qu’ils se rassurent aussi car bientôt il ne restera plus un pieds noir pour en parler.
    Continuez M’dame c’est bien, bravo.
    Roger

  7. GABRIEL dit :

    Emouvant , la vidéo!!!!! a la regarder, la haine et surtout le regret d’avoir été trop tendre envers ceux ou certains qui étaient etqui sont a l’origine des ces exactions, enfin, c’est l’histoire telle que nous l’avons vecue mais pas comme elle est enseignee! mes petits enfants qui ecoutent, m’affirment ne pas comprendre, le role néfaste de l’histoire officielle.Encore merci même si cela fait mal l’on ne pourra jamais oublier notre beau pays que nos aieux ont mis en valeur.
    Christian GABRIEL

  8. Paco Domene dit :

    Nací en Orán (1958) Y me trajeron con 4 años a Alicante.
    Sé que una parte de mi familia llegó a PAris. (Antoine Diaz y Catalina Puche) Como puedo saber de ellos?
    GHracias

  9. Paco Domene dit :

    Nací en Orán (1958) Y me trajeron con 4 años a Alicante/España.
    Sé que una parte de mi familia llegó a PAris. (Antoine Diaz y Catalina Puche) Como puedo saber de ellos?
    Gracias

  10. Paco Domene dit :

    Nací en Orán (1958) y con 4 años me trajeron a Alicante/España
    Sé que parte d mi familia llegço a Paris.
    Antoine Diaz y Catalina Puche. Como puedo saber de ellos?
    Gracias

  11. Roignant dit :

    Quarante six après je pense toujours a mon pays l’Algérie ! Malgré toutes mes souffrances et ce que je passer a Oran le 5 juillet 1962, je pleur mon pays ici je me considère comme un étranger de passage, arriver en France j’ai été soigner pour dépression grave ! J’ai toujours le haine contre le responsable de notre tragédie, il aurais du être jugé pour crime contre l’humanité.

  12. Ryco dit :

    Bravo pour le blog et surtout pour cette magnifique chanson !
    Une vague de nostalgie engloutie dans la tourmente des banlieues, des illégaux de tout bord et de la mondialisation médiatisée des migrants.

    Ryco

  13. Christian dit :

    J’ai eu le privilége d’aller en Algérie de 1966 à 1969 car j’étais dans la marine marchande et j’ai pu voir à quel point votre si beau Pays a été délabré par ceux qui sont restés là-bas. C’est vraiment du gachis et je revois encore mes collègues natifs d’Oran pleurer en s’éloignant de Santa Cruz ou d’Alger…

  14. Gérard FRELING dit :

    Amis pieds noirs oranais,

    Venez vite découvrir « nos paradis perdus » un album de dix chansons inédites dédié à la communauté pieds noirs.
    Sur le site http://www.wmc-pimson.com vous pourrez écouter des extraits, laisser vos commentaires
    et bien entendu commander en ligne l’ album si vous avez aimé ces chansons qui parlent si bien de là-bas.
    Pour m’ aider à faire connaitre l’album, merci d’en parler autour de vous à toute la communauté des rapatriés.

    Amicalement

    Gérard

  15. FALIEX Jean-Paul dit :

    Bravo pour votre blog, quelle émotion de voir la vidéo et d’entendre la magnifique chanson.Pourriez vous me communiquer le titre de la chanson et de la chanteuse et où se procurer le C.D. Merci.

1 2 3

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité