GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

L’exode des juifs du M’Zab( 2 )

Classé dans : évènements d'Algérie,histoire,politique — 16 septembre, 2007 @ 17:53

L'exode des juifs du M'Zab( 2 ) dans évènements d'Algérie ghardaia GHARDAÏA

En 1962 les juifs du M’Zab et des territoires de Ghardaïa n’étaient pas français.

Par quelle aberration ? Et personne jusqu’à ce jour ne s’en était soucié.

POURQUOI?

Les décrets du 24 octobre 1870 (Décret Crémieux) et du 7 octobre 1871 avaient accordé la citoyenneté française à part entière aux Israélites indigènes d’Algérie.

Mais par « Algérie » il fallait entendre les seuls territoires géographiques des trois départements d’Alger, de Constantine et d’Oran tels qu’ils existaient à l’époque (1870)
Les territoires sahariens de Ghardaïa et du M’Zab, non encore militairement occupés et pacifiés, n’y étaient pas compris.

Après les funestes Accord d’Evian, les juifs vivant au milieu et en parfaite symbiose avec les musulmans du M’zab et des territoires de Ghardaïa sont paniqués.
Leur affolement et leur panique sont pleinement justifiés.

Depuis un certain temps, de jeunes musulmans profèrent à leur encontre des menaces précises de pillages, massacres, enlèvement de femmes. Les filles sont bousculées dans la rue, les passages juifs insultés, les élèves juifs battus dans les écoles par leurs petits camarades musulmans. Des rassemblements d’individus violents et menaçants regroupés autour du quartier juif doivent être dispersés par les forces de l’ordre.

La renaissance chez les musulmans du racisme et de la haine devient évidente, et des faits précis confirment cette hostilité, par exemple :
- Les commerces des juifs sont boycottés.

- Il est interdit à un musulman d’acheter un immeuble appartenant à un juif.

« Les juifs sont venus nus, ils doivent repartir nus »,dit-on.Les juifs craignent donc de revenir au temps des Kanoun, au statut de Dhimmis.

En outre, ils sont impressionnés par les déclarations faites par Ben Bella début 1962 au Proche Orient, jurant que les troupes de l’Algérie indépendante, estimées à cent mille hommes, se joindront à celles des pays arabes pour anéantir Israël (où 1034 membres de leur communauté ont déjà émigré). Ils ont donc la conviction qu’ils deviendront un jour des otages à la merci des Algériens.

                                   pochoirfrise104.jpg

Ce n’est que le 13 juin 1962, soit trois mois après le cessez-le-feu et vingt jours avant le scrutin d’autodétermination, donc vraiment in extremis que cette population accède à la pleine citoyenneté française. Ceci par un arrêté du ministre chargé des Affaires algériennes paru au Journal Officiel.
C’est grâce à cette mesure que les Juifs du M’Zab, dans leur quasi-totalité, deviennent des citoyens français de statut civil de droit commun et peuvent de ce fait envisager sans obstacles administratifs leur installation dans la Métropole.

pochoirfrise104.jpg

ET CE FUT L’EXODE

L’exode massif d’une communauté aux abois, dans un climat d’affolement total.

L’autorité locale fut sollicitée par des délégations juives de plus en plus pressantes dont la nouvelle accession au statut civil de droit commun français encourageait et laissait espérer l’aboutissement des démarches.                                             

Ils demandaient avec insitance leur évacuation avant le scrutin sur l’Autodétermination fixé au 2 juillet 1962.

Mais allait survenir un problème majeur : ils refusaient d’affronter les 600 kilomètres de route pour rejoindre Alger par crainte d’attentats.

Une solution très urgente s’imposait

                                                     pochoirfrise104.jpg ,

Des démarches furent entreprises à Alger et à Paris et l’Alliance Israélite Universelle joua un rôle déterminant pour obtenir la mise enplace d’un véritable pont aérien de 10 appareils afin d’assurer le départ massif des 900 juifs encore présents au M’Zab .

Un transport direct depuis Noumerat (aérodrome à 15 km de Ghardaïa) à Marseille fut réalisé et échelonné sur une durée d’une quinzaine de jours. 

La dernière  demarche .                                                   

Il restait une dernière démarche qui pour une communauté juive est primordiable : la sauvegarde des anciens livres sacrés

Avant le départ, une forte équipe de jeunes gens procéda, en mai, à l’inhumation des livres,  » écrits sacrés abîmés et inutilisables », qui selon un rite millénaire, avait été enterrés au cours des années ou même des siècles dans des tombes prévues à cet effet dans leur cimetière et cela dans une ambiance de rage contenue et de grande tristesse.

Quant aux objets du culte et surtout aux dix-sept précieuses et souvent très anciennes Torah qui faisaient la fierté de la communauté, ils furent répartis dans certains bagages et transportés avec le plus grand soin.

Sous la protection très discrète de la police et de l’armée, les familles se regroupèrent sur l’aérodrome avec leurs enfants, vieillards, leurs trop nombreux infirmes, sourds-muets, aveugles : la consanguinité des tribus, vivant trop longtemps isolées, avait fait son oeuvre.

C’était pour la plupart de ces braves gens le premier voyage en avion et à destination d’une France que quasi personne ne connaissait.

L’exode fut total au ler juillet 1962, à l’exception de trois commerçants qui espéraient ainsi sauver leur bien mais avaient cependant évacué femme et enfants. Demeurés sans rabbin, sans boucher rituel et trop peu nombreux pour réunir un « Minyan », ils durent eux aussi finalement tout abandonner.

                                                pochoirfrise104.jpg

«Ayant personnellement, en tant que « rapatrié », pu accompagner un de ces convois aériens de Ghardaïa à Marseille, j ‘ai pu constater combien ces pauvres gens étaient choqués, pitoyables, ignorant le sort qui pouvait les attendre.» (Charles Kleinkenecht, Administrateur des Services civils de l’Algérie (E.R.), ancien Sous-préfet de Ghardaïa (Oasis) –

Mais contrairement à la plupart des autres « rapatriés » tout aussi perdus et qui devaient compter sur leur propre volonté pour découvrir l’ organisme susceptible de les guider, les israélites sahariens, particulièrement désorientés et trop fatalistes pour en imposer, ont été accueillis d’une manière exemplaire par les services du Fonds International Juif Unifié, installé rue de la Palud à Marseille, transformé en centre d’accueil.

pochoirfrise104.jpg

Lire  » L’accueil en métropole » rtf dans histoiredocumentdiasporaoualiya.rtf

Sources : Rapport de Charles Kleinkenecht Administrateur des services civils de l’Algérie

     retour fleche_064 dans politique                                                           

images.jpg

30 commentaires »

1 2
  1. Mzab-underattack dit :

    I’m Mozabite living abroad, I always was curious about the where about of the Jewish community that lived in Mzab before 1962, and how they perceive the Mzab community with whom they coexisted for centuries. I thank you for this publication. What amaze me are the striking similarities that exist between how Jewish people were perceived by the Algerian population and how Mzab people are perceived by the rest of the Algerian population. What is happening in Berriane one of the seven cities of Mzab Diaspora, is an example of hatred. Mzab population are being attacked by their neighbors Arabs, who came to the city to live side by side with Mzab population, but know they are asking the Mzab people to leave, guess to where, to Israel, if not Mzab population won’t be as safe as they were, they killed, looted, burned down houses and businesses., it sounds familiar to anyone? Who is in power in Algeria Today? Old corrupted FLN party thugs. The same thing is happening again and again.
    To be continued.

  2. mdame dit :

    Je me permets de mettre la traduction. Je répondrai demain il est très tard ce soir?
    M’dame
    ———-
    Mozabite vivant à l’étranger, j’étais toujours curieux au sujet du où environ de la communauté juive qui a habité dans Mzab avant 1962, et de la façon dont elles perçoivent la communauté de Mzab avec qui elles ont coexisté pendant des siècles. Je vous remercie de cette publication. Ce qui me stupéfient sont les similitudes saisissantes qui existent entre la façon dont des personnes juives ont été perçues par la population algérienne et la façon dont des personnes de Mzab sont perçues par le reste de la population algérienne. Ce qui se produit dans Berriane un des sept villes de la Diaspora de Mzab, est un exemple de haine. La population de Mzab sont attaquées par leurs Arabes de voisins, qui sont venus à la ville pour vivre côte à côte avec la population de Mzab, mais savent qu’elles demandent aux personnes de Mzab de partir, deviner à où, en Israel, si pas la population won.t de Mzab soit aussi sûre qu’elles étaient, elles ont tué, pillé, brûlé en bas des maisons et les entreprises, il semble bien connue à n’importe qui ? Qui est dans la puissance en Algérie aujourd’hui ? Vieux gangsters corrompus de partie de FLN. La même chose se produit à plusieurs reprises.

  3. H. daoud dit :

    Bonsoir, ayant lu cette série de commentaires relatifs à la vie quoidienne des juifs du M’zab durant l’ocupation Française, il ne va pas sans dire que cette histoire souffle du vrai et du faux. Quoi qu’il en soit, à cette aire là, ceux qui on plutot fait beaucoup de mal aux Juifs, ce sont bien les Arabes ( Chaambas) qui cohabitent avec Nous Mozabites avec beaucoup de haine, d’imposition et de persistance, au point où avec le soutien de l’ancien parti unique (FLN) ils ne cherchent cout que cout qu’à nous destituer de notre ville et de nos terres. Contrairement au contenu des commentaires sus-cités, N’oublions surtout pas qu’avant l’ére 1962, les Juifs et les Mozabites avaient parfaitement cohabité et partageaient les mémes points de vu, et ce, en dépit des différences religieuse, particulièrement dans les domaines : Socio-commerciaux. Il n’est plus que jamais trop tard de rassembler ces forces Mozabo-Juifs afin de reconquérir l’amitié d’autre fois et de défendre les droits mutuels. Salutations.

  4. k. moussa dit :

    reponse a mr le mozabite h. daoud c est le contraie mon vieux les arabe chaambas sonts les vrai amis de juifs du m’zab et tu peut questionner les vieux juifs en france …. les mozabites a vrai dir souffre de la jalousie envere le commairce des juifs du m’zab et du racisme et l’indepandance c ‘etait l’occasion pour eliminer les juifs du m’zab pour voler leurs bien au m’zab ….

  5. kemal (david) dit :

    shalom everyone i hope all is ok with all here , so im sorry if i write english but really it’s my perfect language , im too from algeria and just i want to know about my family name because im jewish and i my mom is and our family name is DAOUD i wish if anyone know any informations about my family here in algeria or any other countries to contact me :) and mazal tov for everyone * love ya israël *
     » picassalpacine@gmail.com « 

  6. daoud dit :

    Salut monsieur daoud kemal oui il ya la famill daoud a ben isguen et cherone et kherone son des juife comme toi enfin le reste mercije

  7. sabri dit :

    pourquoi les juifs existent dans tous les pays du monde suf en algerie?

  8. omar dit :

    les juifes de mizab sont devenu de la déserte exactement 415 higrya a cause de l’éffet de chikhe abdelkarim maghili, qui dégager les juifes de village de tamantite.

  9. N.samir dit :

    mais regardez-vous.vous êtes la à vous lancer des accusation les uns aux autres .Arabes, mozabites, chaambas , on ai tous des musulmans enfin.il n’y a qu’un seul coran.
    En cultivant la haine vous oubliez votre ennemi commun qui massacre vos frères en Palestine.

  10. contre les juifes dit :

    les juife se sans des pédés et des putes

  11. guerma dit :

    vous vous comporter comme les pharaons qui ont fait beaucoup de mal au peuple juif avant que DIEU ne le libère. les juifs sont des croyants comme nous, des êtres humins qui ont droit à une place sous le soleil. le reste, c’est à DIEU de les juger…

  12. dora dit :

    Je voudrais tout simplement à quelques personnes ignorante et qui ont la haine envers les berbères en général mais pas seulement envers les Mozabits, il faut savoir que les juifs étaient biens présents en Algérie avec les berbères bien avant l’arrivée des arabes , maintenant les juifs sont des Algériens comme nous et ils ont toujours vécus à nos coté sans aucun problème et à ce jours ils éxistent soit à Nemours, dans le village d’el-arail à tlemcen soit à béni-saf soit à maghnia meme si certain d’entre eux se sont reconverti, ils existent au sud, à l’est du pays et au centre et meme dans les rouages de l’état ou est le problème meme dans le mazb, ouargla ,il faut savoir que les juifs de Djerba la plupart d’entre eux sont des Algériens et du mzab, pourquoi en tunisie et au maroc et meme en lybie les juifs personnes ne parle d’eux et de leur existance alor que pour l’Algérie tous le monde en parle comme si c’est la fin du monde, soyez sage et regarder vos voisins qui se moquent de vous et chaque année ils recoivent des milliers de juifs qui viennent en touristes d’israel, de polgne de par tout et personne n’éssaie de parler ni de faire d’amalgame nous devons voir nos interet avant tous et peut importe la confession des Algériens nous devons se respectez et il n’y a qu’un seul Dieu pour tout le monde, avant qu’arrive l’islam nous étions tous soit chrétiens soit juifs en plus tous les pays arabes ont des relations avec israel sauf l’Algérie qui est à la queleuleu chacun regarde ces interets;
    Donc chacun doit revoir l’histoire de son pays avant de se prononcer sur le sujet , les juifs sont partout dans les pays arabes et ces des arabes ou berbères comme nous ils portent les meme noms que nous exemp à Tlemncen les toumi, benhamou, bouchenak , temmar etc;;

  13. zaidi dit :

    filicitation pour ces info- qui peuvent apprendre a qui le souhaite, ses racines et le vécu de certains peuples. Puisque, le sujet concerne les juifs d’Algérie, je me permets de dire à ceux qui continuent de cacher la vairite, l’histoire viendra un jour faire justice. Une question- pourquoi les arabes venus au 7 SIECLE, (donc après les juifs et berbers)sont-il au gouvernement et refuse de reconnaitre les berbers et les juifs, qui eux sont vraiment des Algériens.

  14. zaidi dit :

    filicitation pour ces info- qui peuvent apprendre a qui le souhaite, ses racines et le vécu de certains peuples. Puisque, le sujet concerne les juifs d’Algérie, je me permets de dire à ceux qui continuent de cacher la vairité, l’histoire viendra un jour faire justice. Une question- pourquoi les arabes venus au 7 SIECLE, (donc après les juifs et berbers)sont-ils au gouvernement et refusent de reconnaitre les berbers et les juifs, qui eux sont vraiment des Algériens.

  15. Ceagmaabata dit :

    Der beste Online und Internet Poker Raum der Welt

    http://www.internet-poker.de

    http://www.internet-poker.de

    100 Euro Gratis für jeden neuen Spieler

    Jackpot: 2.458.145 Euro

    5000 Spieler 24 Std.

    —————————————————————

    The beste Online and Internet Poker Room the World.

    http://www.internet-poker.de

    http://www.internet-poker.de

    100 Dollar free Sign Up Bonus – for New Players

    Jackpot: 2.458.145 Euro

    5000 Players – 24h

    —————————————————————-

    http://www.internet-poker.de

    http://www.internet-poker.de

1 2

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité