GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

Quand le Maghreb était chrétien

Classé dans : AA-NOTRE MEMOIRE,histoire — 15 août, 2007 @ 17:05

                                                                    

LE MAGHREB


À observer l’Afrique du Nord actuelle, on conclut hélas trop vite qu’elle est orientale. Or quelles sont les origines profondes du Maghreb ? La question a été maintes fois traitée, et la réponse historique est toujours la même : l’Afrique du Nord fut chrétienne et appartenait à l’Empire romain.

L’Afrique du Nord et les invasions

Image de prévisualisation YouTube

 

Le Maghreb musulman d’aujourd’hui fut largement chrétien autrefois.

Son nom d’ailleurs signifie le Couchant ou Occident en arabe (Al-Maghrib)

Début du Christianisme au Maghreb<

Durant tout le premier siècle, la religion chrétienne s’étend sur la Berberie, province romaine .
D’abord, elle est combattue par le pouvoir impérial romain ; les persécutions suivent de peu la propagation de cette nouvelle religion et les Berbères offrent de nombreux martyrs à la cause chrétienne.
Il semble que le christianisme ait gagné le Maghreb dès la fin du premier siècle, notamment à partir des communautés juives qui s’y trouvaient en diaspora ainsi que par les relations que cette région entretenait avec le Moyen-Orient comme avec la rive Nord de la Méditerranée.

Les premiers indices connus de la présence de l’Eglise en Algérie remontent à la fin du II° siècle. Ils sont essentiellement constitués par les témoignages des martyrs..

Acte de naissance du christianisme au Maghreb

Le 17 juillet 180, un groupe de chrétiens comparaît devant le proconsul romain de Carthage. Leur martyre signe l’acte de naissance d’une église vigoureuse où « indigènes » et colons romains sont étroitement mêlés.

Quand le Maghreb était chrétien dans AA-NOTRE MEMOIRE Carthage10Amphithéâtre de Cartage où furent executés les premiers martyres.
Le christianisme, est né comme toujours de par le monde, dans les synagogues juives où il fut importé par les voyageurs et les marchands, ils se répandit rapidement en Afrique du Nord, essuyant immédiatement de terribles persécutions.
Le sacrifice de http://www.kabyle.com/local/cache-vignettes/L123xH124/milziade-perpetue-felicite-7mars203-carthage dans histoire619bc.gifla jeune Perpétue et de son esclave Félicité, au mois de juillet 203, ne fut que l’une des étapes les plus connues de cette geste sanglante.

Sainte Perpétue est la Patronne de l’église Notre-Dame de Vierzon, où on trouve des reliques de la sainte.
                                             doc  Histoire du martyre de ces saintes

« Le sang des martyrs est semence de chrétiens.» ( citation de Tertullien)

                                                        pochoirfrise104.jpg                                              

En 313, l’empereur Constantin proclame enfin la liberté religieuse ; dès lors, les Berbères christianisés vivent leur foi au grand jour.
A cette époque, on dénombre plus de quatre cents évêchés et les églises fleurissent sur le sol berbère

De grandes personnalités berbères émergent et contribuent au rayonnement du christianisme,

Parmi eux Tertullien, le premier auteur chrétien au monde de langue latine, ainsiqu’Apulée, Donat et surtout saint Augustin (354-430), un des plus grands Tertullian_2docteurs de l’Eglise.
Si certaines tribus choisissent cette nouvelle religion, comme d’autres auparavant avaient embrassé le judaïsme, plusieurs continuent de pratiquer les rites païens ou animistes hérités de coutumes ancestrales ainsi que de croyances puniques.

Une grande figure : Saint Augustin

Saint Augustin est la grande figure qui a fait la gloire de l’église du Maghreb et plus particulièrement de l’Algérie.

augustinNé à Taghaste (l’actuelle Souk Ahras) en 354, son père était un berbère païen et sa mère une fervente chrétienne.
Il fit une bonne partie de ses études à Madaure à l’Est de Constantine, puis à Carthage.

Sous l’influence de sa mère Sainte Monique, après une vie passablement dissolue, il se convertit à la foi chrétienne en 387 et devint par la suite évêque d’Hippone de 397 à 430, date de sa mort.

Il a laissé une oeuvre écrite considérable qui a eu une grande influence sur la pensée religieuse de l’époque : des sermons, des commentaires de l’Ecriture et des méditations. Le livre des « Confessions » est le plus connu .

De lui, on a dit qu’il a formé l’intelligence de l’Europe.

                                                           pochoirfrise104.jpg

Savons-nous qu’il y eut un pape berbère saint Victor 1er (189-199) et un empereur romain et non des moindres, Septime Sévère (193-211) !

Le Pape berbère Melchiade 

Ignorons-nous que, lors du premier concile de Carthage, en 200, soixante-dix évêques d’Afrique proconsulaire (la Tunisie actuelle) y assistaient? L’Italie n’en comptait alors que trois, l’Espagne quatre et jusque vers 250, un seul en Gaule, celui de Lyon. De là vient sa prépondérance comme Primat des Gaules..

Dans les «Chroniques N’Imazighen»,, 1999, l’auteur prenant comme source Henri de la Bastide , assène qu’au cinquième siècle,  l’Eglise d’Afrique du Nord compterait plus de six mille quatre cents saints et trois cent seize évêchés !

L’Afrique du Nord est une des régions de l’empire romain où les évêchés sont les plus nombreux : il y en aura plus de 600 au VIe siècle au moment de l’invasion arabe.

Il reste de nombreux vestiges archéologiques chrétiens  dans tout le Maghreb mais cela sera une autre page…

08_timgad

 TIMGAD

 

 

Où se trouvent les vestiges de la cathédrale de Saint Augustin

 retour fleche_064            

.                                                       

images.jpg

23 commentaires »

1 2
  1. Mancho René dit :

    Bravo
    Belle étude sur le christianisme en Algérie
    Bises
    René

  2. SOTO Pierre dit :

    Merci encore pour cette leçon d’histoire qui nous rappelle qu’avant d’être envahie par les hordes barbares, l’Algérie était de religion chrétienne, après avoir été terre de refuge pour certaines tribus du peuple d’Israël.
    Bésitos
    Pierre

  3. RUIZ Jean-Paul dit :

    J’ai beaucoup apprécié cet article qui démontre la prépondérance du christianisme au Maghreb, jusqu’au début du VIème siècle, et qui rappelle comment Saint-Augustin a marqué son temps par ses écrits et son influence sur la pensée religieuse de son époque. La conversion au christianisme s’est faite sans violence alors que les populations envahies par les Arabes ont été converties à l’Islam par la terreur (Moyen-Orient, AFN, Espagne etc …)

  4. mdame dit :

    Merci Jean Paul
    Je suis d’accord avec toi c’est pour pouvoir dire tout cela que j’ai créé mon blog. D’après les réactions que j’ai eu en perso (pourquoi en perso ?)beaucoup de pieds-noirs ignoraient que l’Algérie avait été le phare du christianisme bien avant la Gaule , l’arrivée des arabes a bouleversé cette situation. J’ai complété cette étude : le Maghreb avant l’Islam par l’histoire des juifs en Afrique du Nord après avoir hésité j’aurais préféré laisser ce soin à un ou une PN israélite.J’espère ne pas les avoir déçus, je n’ai pu le faire que parce que j’ai suivi et enrégistré une série de conférences sur l’histoire des juifs de la préhistoire à nos jours.
    Amitiés
    M’dame

  5. gargal dit :

    Que ce site est enrichissant ! impressionnant!
    De la part d’un fils de pieds-noirs espagnols.
    Frédéric
    Mon blog :http://gargal.unblog.fr/

    Dernière publication sur Frédéric GARCIA , GéNéALOGISTE FAMILIAL PROFESSIONNEL : Recherches généalogiques sur les prophètes.

  6. Michelle dit :

    M’dame , je viens de lire votre blog , je ne savais pas que l’Algérie était chrétienne aux temps des romains, de toute façon je ne connaissais rien sur l’histoire de notre Pays, et c’est par vous que j’apprends beaucoup de choses, je vous remercie.Bises

  7. reynaud mary dit :

    M’dameje m’incline et ne peux que vous remercier tant et tant… Le travail immense que vous réalisez est une oeuvre humanitaire…
    J’oserais. dire ..une fresque in vivo parcequ’elle est pétrie de nos lacunes.. de nos déchirures de nos beautés…et hélas de nos douleurs…médiatiques,politiques,existentielles.
    Merci de nous informer de nous faire exister.

  8. alioui dit :

    rien.

  9. alioui dit :

    oulache.

  10. lahna dit :

    L’article m’a pas etonné, car cela tout les kabyles le savent! enfin a part quelques opiniatres!

    on a une coutume qui subsiste encore qui prouve que ce qui est dit dans l’article est vrai:
    chez nous en kabylie le troisième jour apres un deces de quelqu’un on y va a sa tombe, le quarantieme jour on y retourne pour construire la tombe et ça c une coutume 100% d’origine chretienne.

  11. gerald dit :

    bravo , un petit mot de plus sur l’arianisme peut etre ?

  12. gerald dit :

    cela fonctionne-t-il ?

    je disais précedement qu’un petit mot ou paragraphe sur l’ Arianisme eurait complété le sujet tres tres bien traité par ailleurs
    merci Josette !

  13. souad dit :

    bonsoir
    merci pour ces éclairages sur l’histoire du maghreb, que l’on savait chrétien avant d’être musulman, bien que ce ne soit jamais mentionné dans nos manuels d’histoire. mais nous savons tous que l’histoire, la vraie n’est pas dans les manuels.
    cependant une petite remarque mdame,vous écrivez à propos de l’afrique du nord: »on conclut hélas trop vite qu’elle est orientale ».or le christianisme est on ne peut plus oriental.et où est le mal à être oriental?
    mais malgré tout ça l’afrique du nord a conservé et conserve sa particularité.
    je suis algérienne, de confession musulmane d’expression arabe et je ne me suis jamais sentie orientale et l’histoire de la chrétienté au maghreb me passionne.pour preuve des coutumes chrétiennes qui subsistent:les femmes en langeant un nouveau né font le signe de la croix sans en connaitre la signification, et les tatouages sur les visages de nos aieules tous des signes de croix, des triangles…

  14. Vincent Lajaro dit :

    Souad, on peut dire oriental comme on peut dire occidental en se référant à l’économie, à la culture, à la religion et à la géographie d’un pays. Le christianisme vient d’Orient mais il a conquis et a prospéré en Occident. L’Algérie aurait pu rester dans le giron de l’occident si elle n’avait pas été envahie par l’Arabie saoudite. Il n’y a bien sûr aucun mal à « être oriental », comme à être occidental dans la mesure où l’on ne veut rien imposer à quiconque. Quant à l’histoire officielle, je m’en méfie également. D’autant qu’elle entre de plus en plus dans le débat politique pour perdre toute son objectivité. Et puis, il faut bien le constater la guerre d’Algérie se poursuit en une guerre des mémoires. Très souvent pour justifier l’injustifiable.

    Par ailleurs, merci de m’apprendre cette coutume qui consiste à faire un signe de croix à des nouveau-nés.

  15. zentar dit :

    le christianisme , le judaîsme , l islam et tout le monde parle de Dieu , et tout le monde s entretue avec bonheur pour l amour de Dieu ou pour défendre ses petits intérêts terrestres ?

1 2

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité