GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

Discrimination raciale dans les deux sens

Classé dans : le racisme — 13 juillet, 2007 @ 1:13

Le terme de Sous-chien n’est-il pas injurieux et ne constitue-t-il pas une discrimination raciale puisqu’il ne vise que les « blancs »?

Les juges semblent depuis quelque temps appliquer la loi contre la discrimination raciale dans les deux sens :

L’ancien président indépendantiste de la Polynésie était poursuivi pour avoir utilisé un terme injurieux à l’encontre des Européens qui s’ y installent.

________Oscar Temaru (Reuters) 

Oscar Temaru, a été condamné mardi pour « discrimination raciale » par le tribunal correctionnel de Papeete Il devra verser une amende de 500.000 francs Pacifique (4.000 euros) et 1 FCP (moins d’un centime d’euro) de dommages et intérêts au particulier qui a porté plainte pour ses propos tenus à l’encontre des Européens.

En effet, »le 21 septembre 2006, lors d’une interview en langue tahitienne diffusée par RFO radio Polynésie, Oscar Temaru, alors président de cette collectivité d’outre-mer, avait utilisé le terme « aiha » (« détritus amassés par la mer » ou « terme de mépris à l’égard d’un bon à rien », selon les définitions du dictionnaire de l’Académie tahitienne, NDLR) à l’encontre des Européens qui viennent s’installer en Polynésie française.

« Détritus » « sous-chiens  » les deux termes injurieux méritent le même traitement et la même condamnation.

Qu’attendent donc le CSA et les associations comme le MRAP, SOS Racisme, ou la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) récemment instituée, pour poursuivre Mme Houria Bouteldja ? Elle aussi a tenu des propos injurieux contre les Français et sur une chaîne nationale ?

De son côté, le même jour, la Cour de Cassation a annulé la relaxe en faveur du chanteur Hamé, membre du groupe de rap « La Rumeur », poursuivi pour ses propos contre des policiers « assassins ».

Hamé du groupe de rap La Rumeur

L’artiste avait alors notamment déclaré que :

« les rapports du ministère de l’Intérieur ne feront jamais état des centaines de nos frères abattus par les forces de police sans qu’aucun des assassins n’ait été inquiété ».

Des paroles portant attente à l’honneur de la police nationale, selon le parquet. Le ministère de l’Intérieur, dirigé alors par Nicolas Sarkozy, avait décidé de porter plainte

La plus haute juridiction de l’ordre judiciaire, la Cour de cassation, a donc cassé mercredi 10 juin la relaxe prononcée en faveur du rappeur, Mohamed Bourokba, dit Hamé, arrêt de relaxe qui avait été rendu le 23 juin 2006 par la 11e chambre de la Cour d’appel de Paris.

La loi sur la discrimination raciale bénéficierait-elle aussi aux « blancs »?

C’est nouveau et ce n’est que justice et égalité.

M’dame                                                                                      retour Discrimination raciale dans les deux sens dans le racisme fleche_064          

images.jpg

2 commentaires »

  1. PEREZ Jésus dit :

    Bonjour Madame

    La Polynésie au palmares du racisme
    quand tout va bien le français il est bon il est beau
    quand ça va mal « il est affublé de tous les noms  »

    quelle énergie ! Madame

    félicitations

    amitiés
    jésus

  2. SOTO Pierre dit :

    Pour avoir côtoyé et vécu de 1976 à 1990 avec des Polynésiens, je peux vous assurer que dans cette population, comme partout ailleurs, il y a trois catégories de personnes:
    - celle qui est franchement et ouvertement francophone
    - celle qui est indifférente et ne se préoccupe que de sa survie, tellement elle est déshéritée
    - celle qui est franchement hostile aux « popas » et nous méprise ouvertement, mais ne crache pas sur les subventions du gouvernement français…c’est le cas d’Oscar Témaru.
    Pierre

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité