GAZETTE de LA-BAS

Nouvelles de là-bas et d’ici

1957 MELOUZA un Oradour sur Glanes

Classé dans : AA-NOTRE MEMOIRE,évènements d'Algérie — 24 juin, 2007 @ 16:33

melouza.jpg

Génocide de la mechta Kasba –

Village de MELOUZA

Bilan: 315 morts, 150 blessés.

Motif invoqué : refus de soumission au F.L.N.

Nous sommes le 28 mai 1957, dans le village de Melouza en Kabylie. La cible du FLN, ce n’est plus les Européens cette fois, mais ses propres frères. C’est à Melouza en effet que le FLN a décidé de « punir » le MNA, l’organisation rivale qui lui fait de l’ombre dans la région.

Au début de l’après-midi , sous les ordres de Mohamedi Saïd, ( ancien de l’abwer, le renseignement allemand pendant la seconde guerre mondiale) commandant de la willaya 3, une bande F.L.N. , renforcée par de nombreux habitants des environs, prélevés de force, encercle la partie est du douar.

Ce petit territoire comporte une population de 3395 habitants groupés en 5 mechtas; son centre est la mechta Kasba où vivent 700 personnes. Les rebelles fouillent chaque mechta, pillent, extirpent les hommes et les jeunes gens qu’ils refoulent jusqu’au lieu du massacre. En fin d’après-midi, tout le monde est parqué dans la mechta, et dès la tombée de la nuit commence l’exécution systématique de tous les hommes présents. Saahnoun ordonnera à ses hommes de massacrer tous les civils.

« Et c’est le massacre, la folie sanguinaire. Au fusil, au couteau, à coups de pioche, les fellaghas taillent en pièces leurs prisonniers… Des flots de sang s’écoulent maintenant des maisons transformées en abattoirs humains. Le massacre dure une demi-heure à peine. Aux cris, aux supplications, aux coups de feu, aux hurlements des djounouds déchaînés succède un silence pesant. Abdelkader Sahnoun réunit ses hommes. Il faut fuir. Maculés de sang, les yeux égarés, ils regagnent la zone Est. »

La tuerie se termina vers 16 heures… C’est le groupe d’un nommé Chaffaï qui aura la charge d’achever les blessés. Peu après, les femmes maintenues à distance se précipitent

« Hagardes, se déchirant le visage de leurs ongles, comme prises de folie, elles allaient d’une maison à l’autre, glissant dans des flaques de sang gluant, retournant les cadavres pour retrouver un fils, un frère, un mari. Le village n’était plus qu’un hurlement. Dans chaque gourbi, le même spectacle. Des corps affreusement mutilés, des cadavres dont le visage gardait l’empreinte d’une terreur indicible, et du sang partout, en mares, en plaques, en traînées sur le sol et sur les murs. Et flottant dans l’atmosphère, cette odeur lourde, chaude et fade, du sang et des corps en décomposition. »

Dans les maisons et les ruelles transformées en abattoir, l’armée française, à son arrivée sur les lieux deux jours plus tard, dénombrera 315 cadavres.
Le martyre de Melouza fut abondamment exploité par la propagande de la gauche française, qui expliqua le massacre par les sentiments profrançais des habitants du village, alors qu’il s’agissait d’un conflit fratricide. Les vistimes étaient des maquisards ARABES
Le « général » Bellounis, effrayé par le carnage, demanda quelques jours plus tard un rendez-vous au capitaine Combette, responsable de la région et lui annonça qu’il se ralliait à l’armée française.
photovingtcinq.jpg            

                                                                    retour 1957 MELOUZA un Oradour sur Glanes  dans AA-NOTRE MEMOIRE fleche_064                   

     images.jpg                                               

 

49 commentaires »

1 2 3 4
  1. amine dit :

    les harkas

    à lenfer!!!!!

  2. ibelaiden mohamed dit :

    c(est tres douleureux de parler d’un evenement historique tel que la mascarade de melouza.avant tout il faut signaler que la mascarade a eu lieu à beni ilmane et non à melouza.au contraire melouza a subi les consequences et nombreux sont les victimes d’une vengeance aveugle mené par des jeunes de beni ilmane encourages par les autorites françaises.quand à ce qui s’est passé à beni ilmane on peut le classer comme evenement de guerre qui n’a pas de logique.et ça a commencé par l’occupation de l’algerie par la france en 1830.les dirigeants français qui croyaient etre à la hauteur de civiliser les algeriens se sont retrouves dans l’obligation d’etre les plus grands criminels de guerre de toute l’histoire.quand au fln le parti liberateur de l’algerie personne n’a le droit de le juger puisque ses militants travaillaient chez eux contre une occupation etrangere

  3. gico dit :

    Il y a plusieurs contre-vérités historiques dans votre commentaire. Ce n’est pas un village kabyle car vous pouvez encore vérifier sur Google-map melouza se situe pas loin de Sidi Aîssa, c’était un village arabe de la Wilaya 6 de l’époque. Ce n’est pas un réglement de compte fraticide, les témoins FLN de cette histoire sont encore vivants en Algérie! Les habitants de Melouza ont refusé de se rallier au FLN fin 1955, ils ont demandé la protection de l’armée francaise qui les a protégés pendant une année et les a laissés tomber. Ils se sont faits ensuite zigouiller . C cruel mais le seul responsable de toutes ces violences c la france coloniale qui aurait du donner l’indépendance à l’Algérie juste après la 2ème guerre mondiale comme elle l’avait promis et en négociant une place respectable à la communauté franncaise en Algérie car ce sont aussi les enfants de cette terre au lieu de mater par la violence . La violence appelle la violence et ca ne sert à rien de vouloir falsifier l’histoire aujourd’hui nous avons tous des témoins dans notre entourage qui ont vécu cela. la tromperie ne marchera pas. RECONNAISSEZ VOS TORTS.

  4. Briard dit :

    >
    Comment peut on, Algérien, être aussi ignorant de l’Histoire de son pays !!
    Sachez jeune homme, que l’Algérie est une création de la France!! Celle ci en effet n’existait pas à l’arrivée des Français !!

    Ferrat Abbas ne disait il pas : >

    Ne vous ridiculisez donc pas, en affirmant ces mensonges.

    Alors serez vous plus royaliste que le roi !!

  5. Briard dit :

    >
    Comment peut on, Algérien, être aussi ignorant de l’Histoire de son pays !!
    Sachez jeune homme, que l’Algérie est une création de la France!! Celle ci en effet n’existait pas à l’arrivée des Français !!

    Ferrat Abbas ne disait il pas : j’ai interrogé les cimetieres, les vivants et les morts, je n’ai pas trouvé trace de la Nation algérienne, avant la venue des français.

    Ne vous ridiculisez donc pas, en affirmant ces mensonges.

  6. michel dit :

    (gico
    le 13 juillet, 2008 @ 16:51)
     » nous avons tous des témoins dans notre entourage qui ont vécu cela. »

    c’est peut être les mêmes qui prétendaient que le massacre sauvage était le fait de l’armée Française..
    Vous ne changerez pas .. Et cela continue on tue on viole toujours en Algérie Algérienne..ATAVISME SANS DOUTE !!!
    michel

  7. michel dit :

    pour confirmer voici un peut de lecture deux liens édifiants
    la bestialité :
    http://pagesperso-orange.fr/isly/algerie.htm

    le mensonge du FLN
    http://www.salan.asso.fr/Archives/5658/290557.htm

     »gico (…) RECONNAISSEZ VOS TORTS…

    Vous feriez bien que reconnaitre les vôtres.. L’histoire y gagnera la vérité !

    michel

  8. Mon service militaire c’est fait de Février 1956 à Février 1958, au 15 èm Régiment du Génie de l’air pendant mes classes en France. Et ensuite au 45 èm B.A.G.A. En Algérie, Poster à Guelma et ensuite à la Reghaia, donc je me trouvais en pleine guerre d’Algérie, au moment ou c’est arriver, je me souvient d’avoir appris ce massacre en lisant le journal, cela m’ais rester en mémoire, depuis cette époque, je me souvient d’en avoir parler plusieurs fois, mais je n’est jamais rencontré quelqu’un qui avait entendu parler de ce massacre.
    Je suis tombé sur cet article sur internet, en cherchant le village de Melouza.
    Bravos à vous et internet

    fjondreville@mail.pf

  9. Il est vrai que ce village ne ce situe pas en Kabylie, il se situait pas loin de Bordj Bou Arreridj, il s’appellerait Melouda à présent. Est ce vrai??.

    Quand à ce massacre, il a bien été fait par une cinquantaine d’Algériens, peut être même en portant l’uniforme de l’armée française, comme ils l’on fait souvent, L’armée Française, ne ce seraient pas servi de haches ou de pioches pour faire de t’elles horreurs
    Si un officier Français aurait ordonner une chose pareil, nous le saurions!, ce n’est pas les témoins qui auraient manqué.

  10. BILLERET dit :

    Contrairement à une idée répandue et qui arrange tant la France que l’Algérie, la très grande majorité des Harkis n’a pas fait un choix en faveur de la France. Ils ont été poussé à s’enrôler dans l’armée française en raison des massacres ignobles auxquels le FLN s’est livré sur leurs familles et proches. Les Algériens ressemblent à cet animal mythique qu’est le Catoblépas. Il était si stupide qu’il finissait par se manger complètement en commençant par sa queue. Ce pays, malgré toute sa richesse, envoie ses mendiants en Europe.

  11. michel dit :

    gico (…) Les habitants de Melouza ont refusé de se rallier au FLN fin 1955, ils ont demandé la protection de l’armée francaise qui les a protégés pendant une année et les a laissés tomber. Ils se sont faits ensuite zigouiller . C cruel mais le seul responsable de toutes ces violences c la france coloniale……..

    honte a toi !!

    Voila la triste conclusion du sieur Gico

    c’est bien dans ta culture, tu déroges point !!

    c’est le FLN qui massacre de façon que seul les sauvage savent faire !!
    et c’est l’armée Française qui doit porter l’ignominie du geste..

    tes copains ont tenté une fois déja de faire porter le chapeau

    http://www.salan.asso.fr/Archives/5658/290557.htm

    Tu devais faire partie des siffleurs du stade de France

  12. BOUCHAIB dit :

    vous êtes vraîment des charlos,de chercher à se protéger
    après ce massacre ignoble, aujourd’hui vos frères barbus
    vous extermine à la hache, hommes, femmes et enfant, et vous avez la honte de parler encore et encore de la france, celle qui vous fait encore vivre aujourd’hui,s’il y avait pas la mère entre nous, vous viendrez tous à pied pour rejoindre le pays de la liberté où il fait bon de vivre.

  13. Vincent Lajaro dit :

    « Le FLN, le parti libérateur de l’Algérie », faisait tellement peur à certains maghrébins que deux cent mille des leurs sont venus rejoindre les rangs de l’armée française. Et puis en 1960, entre colonialisme et libération des peuples, la mutation n’était pas encore accomplie.

    Est-ce que l’Algérie existait déjà en 1830 ? L’entité géographique oui bien sûr. Mais cela constituait-il une un véritable Etat ? on peut en douter. Qui peut citer le nom d’un roi, d’un prince, d’un dictateur ayant régner sur l’ensemble de la Berbérie ? De ce point de vue, l’Algérie est bien une invention française. Et c’est même à notre contact que les maghrébins ont repris à leur compte certains de nos défauts d’européens, aujourd’hui dépassés : comme leur nationalisme exacerbé.

    Le combat du FLN était fondé. L’Algérie de 1960 ne pouvait plus se diriger comme en 1920. Pour autant, le comportement du FLN, d’une extrême violence, n’est pas exempt de critiques. Et puis, il s’agit bien là d’un parti totalitaire. L’après indépendance l’a largement démontré. Les décisions du FLN ont mis à mal l’Algérie. Encore heureux qu’il y ait la manne pétrolière, autrement la situation serait complètement ingérable. On assiste bien à la faillite d’un système. L’Algérie, malgré le départ de la France, n’est pas encore un pays de liberté. Et puis, on trouve toujours plus violents et extrémistes que soi. Le FIS et autres mouvements islamistes ne sont-ils les enfants naturels du FLN.

  14. rachid dit :

    J’étais jeune, j’ai Vécu les personnes qui souffrent de Bani Historique Allemand de tous les faits montrent, j’ai construit des citoyens allemands Qthelo traîtrise vous fournira historique Bakqaiq

  15. youcefmrabet dit :

    L’Algerie existait bien avant que les francais puissent connaitre la signification du mot:naion.

1 2 3 4

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
ALAIN BESSON SAINT MARTIN D... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité